Magazine France

20 Minutes démonte un fake news

Publié le 16 août 2017 par Pascalcanterbury

Le 18 juillet, soit cinq jours après la bataille, 20 minutes nous pond un article Macron et Trump n'ont pas dîné pour 82000 euros à la tour Eiffel, et dénonce un fake news. Bien. En fait, comme tous ceux qui en ont parlé, 20 Minutes se contente de dénoncer, mais se garde bien de donner la moindre information sur le coût de ce dîner entre amis du 13 juillet. Voire nous désinforme un chouia en nous donnant les prix des menus gastro pour touristes pingres, façon voyage organisé.

Des menus à 190 et 230 euros

Extrait : Combien ce dîner a-t-il réellement coûté ? Le montant exact n'a pas été communiqué par l'Elysée. Sur le site du restaurant, les deux menus coûtent 190 et 230 euros. Il faut débourser 95 ou 120 euros supplémentaires pour les vins.

Ce que 20 minutes omet de nous préciser c'est que les vins dont il parle sont ceux qui accompagnent le menu. Il s'agit en fait de 5 verres de vin à 95 € ou de 6 verres de vin à 120 €. Je ré-ca-capitule, verre de vin à 20 €, rien à voir avec le prix d'une bouteille, comme le lecteur en quête d'ivresse pourrait insidieusement le penser. En vérité, dans ce type de restaurant il faut compter une centaine d'euros pour le premier prix (mais vous passez pour un plouc) et plusieurs milliers d'euros pour une bouteille... juste normale, c'est-à-dire cohérente avec ce que l'on mange.

20 Minutes veut nous faire croire que Macron et Trump ont pris un menu ! Un forfait tout compris. Un menu ouvrier. Y sont mignons nos journalistes, mais ils mangent trop à la cantine. Nous savons grâce à BFMTV que Ducasse leur a préparé un menu spécial, alors le menu à 200 balles, c'est du grand n'importe quoi. Trump à Paris: le menu concocté par le restaurant de la Tour Eiffel tenu secret. Tellement secret que l'ensemble des médias qui citent ces chiffres ne l'ont pas su.

20 minutes ne dit pas non plus que nos quatre invités copieusement photographiés étaient en fait beaucoup plus nombreux. C'est Paris-Match qui lâche le truc Donald Trump doit retrouver Emmanuel Macron pour dîner, avec l'ensemble de la délégation américaine, au restaurant Le Jules Verne du chef Alain Ducasse, situé au premier étage de la tour Eiffel. C'est ici Info Match : Macron et Trump dîneront à la Tour Eiffel.

Dans une vidéo sur le site de BFMTV on apprend (à 0"09') que le Jules Verne, étoilé au Michelin, a été privatisé pour l'occasion. La vidéo est ici ce que l'on sait du "dîner d'amis" entre les Macron et les Trump à la tour Eiffel.

Cerise sur le gâteau, les clients qui avaient réservé une table au Jules Verne depuis plusieurs mois, ont été reprogrammés, car Trump a prévenu au dernier moment. C'est le HuffPost qui le sous-entend avec une information de deuxième main : selon [RTL et Paris-Match], plusieurs tables étoilées de la capitale avaient été proposées à la délégation américaine en amont, avant ce choix sur l'adresse du monument français le plus célèbre. C'est ici Macron et Trump vont dîner au Jules Verne, un restaurant avec vue imprenable sur Paris. Tact.

Glaçage de la cerise sur le gâteau, la tour Eiffel était fermée le 13 juillet à partir de 14 heures 30, comme nous l'annonce le Figaro Trump à Paris: la tour Eiffel fermée jusqu'à samedi. Pas cool. Touriste furax qui regrette d'avoir voté Macron à 1"52' dans la vidéo ci-dessous.

Et sinon, autre chose ?

Et sinon, le média libre 20 minutes, aurait pu nous parler chiffrage justement, en mentionnant les chiffres d'affaire perdus de la tour Eiffel et du restaurant tout les deux fermés au public. Comme ce n'est pas le cas, on conclura logiquement que l'objet de 20 minutes n'est pas d'informer, mais seulement de démonter un fake news (on peut pas tout faire), en volant au secours du président bien embêté, ceci en évitant soigneusement les aspects délicats du problème. Et si nous parlions d'autre chose ? Contournement.

Les décodeurs du Monde aussi nous ont fait un article sur cette information vitale La fausse addition à " 82 000 euros " du dîner entre Emmanuel Macron et Donald Trump, qu'il n'a pas plus étayé du reste. Mais un commentateur a estimé le coût des fermetures de la tour Eiffel et du restaurant. Approximatif, mais informatif.

20 Minutes démonte un fake news

Et puis sinon, qu'est-ce j'apprends en retournant internet pour ce billet, que le chef multi-étoilé et ubique [Ducasse ndr] appelle à voter Macron au nom d'une vision du monde métissée, et puis au détours d'un autre article toujours de Libération Le Jules Verne fait partie du réseau d'hôtels et de restaurants de Ducasse, Châteaux et hôtels collection, dirigé par l'homme d'affaires Xavier Alberti. "Marcheur" de la première heure, Alberti est aussi le mari d'Audrey Bourolleau, ancienne déléguée générale de Vins et société, devenue en mai... conseillère Agriculture d'Emmanuel Macron. C'est dingue, n'est-ce pas ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascalcanterbury 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines