Magazine Côté Femmes

Le crop top - Isabere

Publié le 16 août 2017 par Chloe @chloeschlothes
chloeschlothes-isabere
Cet article sera un petit peu spécial, car oui je vais parler de mode comme très souvent ; mais plus particulièrement de ma rencontre avec la jeune créatrice Laureline de la marque ISA BERE. Un peu d'exotisme en ces temps de vacances serait bienvenu me direz-vous, alors c'est parti, je vais vous faire voyager sur de nouvelles rives !Ayant habité Bordeaux toutes les deux, mais ne s'étant pas croisées ni rencontrées sur place, c'est via des amis communs qu'on a eu la chance de faire connaissance ! Le courant est tout de suite passé entre nous. Nous avons parlé bien entendu ''chiffons'' comme de vraies filles ; elle m'a parlé de son travail, de ses 3 ans de stylisme modélisme infographique, de sa passion et de ses créations pendant que moi je lui parlais de mon blog. Elle est partie vivre au Cameroun avec l'homme qu'elle aime et c'est donc sur ce continent africain qui m'a vu naître, mais cela est une autre histoire, que je vous emmène !
Laureline a longuement muri son projet et, après deux ans d'un travail acharné et de beaucoup d'obstacles à surmonter au quotidien, a enfin ouvert son site internet ISA BERE, qui est non seulement le nom d'un dragon africain mais qui veut dire libellule, un de ses tatouages, en anglais car cela se traduit par ''dragon fly'', ajoutez à cela un bout du prénom de sa maman et voilà sa marque lancée !
Elle fait des choses étonnantes avec des tissus locaux traditionnels tel le pagne et le wax dans un pur mélange des styles africain et occidental. Elle est pile dans la tendance du moment et avec ses imprimés très colorés apporte de nouvelles perspectives à la mode ! Les collections sont en série limitée en fonction des différents tissus africains et de tout simplement ce qu'elle décide de produire. Elle fait tout elle-même donc invente, dessine, coud, assemble et innove ! Et, associe des tissus achetés en France avec de beaux batiks africains. Si avec cela on ne se sent pas unique ? Encore plus quand on sait qu'elle propose 4 lignes de vêtements pour quatre différentes morphologies pour mettre en valeur toutes les femmes selon leur corps ! 
 Je vous invite vivement à venir sur son site ! Les prix sont vraiment abordables et n'hésitez pas à la contacter pour vraiment discuter avec elle et lui demander ses conseils, ses avis et tout simplement lui dire ce que vous voulez. Elle est pleine d'enthousiasme et mérite beaucoup qu'on l'encourage ! En plus de cela son projet touche aussi un aspect associatif, puisqu'une partie des revenues liés à vente de ses produits servira à former les jeunes filles et garçons défavorisés du Cameroun à un metier gratifiant tel que la couture, le stylisme et modélisme, leur permettant de se faire une place plus facilement dans la société. Mademoiselle Laureline, Respect ! 
Peu de temps après cette belle rencontre, j'ai reçu par la poste plein de jolies choses dont je vous montre une petite partie aujourd'hui et la suite dans des prochains articles dont 1 sera accompagné d'une grande surprise ! Je vais parler aujourd'hui d'un petit crop top ! Fait avec un tissu qu'on aperçoit depuis plusieurs saisons et qui débarque dans les rues et dans nos placards : le wax ! Le tissu wax est à la croisée des cultures et des peuples et a été créé par les Hollandais en s'inspirant du batik javanais d'Indonésie. Il s'impose aussi bien sur les podiums des grandes maisons de couture comme Burberry, Agnes B mais également dans les magasins comme Zara, Asos et autres...Mais au moins, Laureline a le pouvoir de travailler sur sa créativité et de ne réaliser que des petites séries. Bref, moi je dis un grand OUI !!!
Retenez bien son nom dans votre radar de fashionista
chloeschlothes-isabere
chloeschlothes-isabere
chloeschlothes-isabere
chloeschlothes-isabere
chloeschlothes-isabere
chloeschlothes-isabere
chloeschlothes-isabere
Le crop top - Isabere

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chloe 160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte