Magazine Info Locale

Souvent Trump varie, bien fol qui s’y fie

Publié le 17 août 2017 par Gezale

Souvent Trump varie, bien fol qui s’y fie. Donald Trump a à nouveau changé d’avis concernant le drame de Charlottesville. Après avoir dénoncé les violences des deux parties en cause (ultra-droite et anti raciste) être revenu sur ses déclarations pour ne fustiger que les racistes, les néonazis et les membres du Ku Klux Klan, le président des Etats-Unis vient de changer d’avis pour la 3e fois. Est-ce si étonnant ? Comme je le craignais, sa position d’avant-hier lui avait été soufflée et « imposée » par son entourage et par les réactions de nombre d’élus républicains. Ainsi qu’il le fait d’habitude, à l’aube, il a tweeté pour rappeler ses origines et son ADN d’ultra-droite. Finies les responsabilité de l’alt-right, les manifestations n’ont été violentes qu’à cause des gauchistes, le tout à la grande satisfaction des suprémacistes blancs ! Autrement dit, Trump peut dire tout et son contraire, il suffit d’attendre la levée du jour quand les conseillers dorment encore et quand les ministres n’ont pas encore ouvert l’œil. C’est l’instant de vérité, le tweet attendu par tous qui va enfin livrer les pensées véritables du plus puissant élu de la terre. Pendant trois ans et demi, nous continuerons de poser cette question : mais comment le peuple américain a-t-il pu élire cet homme-là ? Même les Bush (présidents y compris) protestent contre les minauderies de Trump à l’égard des néonazis et des suprémacistes blancs. On pourra toujours déboulonner les statues et cacher les drapeaux des confédérés. Les Etats-Unis devront continuer à vivre avec les nostalgiques de l’esclavagisme et du racisme. 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine