Magazine Beauté

Madame Figaro, entre ombre et soleil

Publié le 21 août 2017 par Laptitebulledelo @PtiteBulledElo
Madame Figaro, entre ombre et soleil
C'est la rentrée ! A la fois sur le blog et dans la vraie vie, car je reprends le chemin du travail aujourd'hui :) Ces deux semaines de vacances m'ont le plus grand bien car j'ai pu à la fois profiter de mon home sweet home la première semaine, accompagnée de Buffy et des Sims (toute ma jeunesse) mais aussi de quelques jolis jours à la montagne, comme vous avez pu le voir sur Instagram. Je reviens donc reposée et motivée ! Pour cette rentrée, j'ai décidé de vous décortiquer le dernier Madame Figaro (en version mensuelle) : un numéro qui m'a un brin déçue, car j'ai retrouvé, au fil de ses pages, certains défauts de la presse féminine : son snobisme parisien mais aussi son obsession pour la minceur...à l'instar de cette phrase qui fait fait dresser le poil, concernant un sujet sur le style de Cindy Crawford : Madame Figaro nous recommande de choisir un maillot de bain une pièce-noir pour reproduire ce style, tout en ajoutant "corps parfait souhaité". Euh, hein ? Ca veut dire quoi, ça ? Donc en gros, si tu as un bourrelet qui dépasse, les jambes trop courtes ou que sais-je, tu peux oublier d'essayer de ressembler à cette iconique mannequin ? Parce que son style se limite à son corps parfait ? 
J'ai quand même de jolies choses à partager avec vous concernant ce numéro, mais cette réflexion m'a peu mise mal à l'aise, je ne vous le cache pas et a jeté une ombre sur ce numéro Plein Soleil. 
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
1. On commence avec de la beauté et notamment avec un article minceur, puisqu'il semblerait que ce soit le credo de ce numéro de Madame Figaro ! L'idée de ce dossier est de nous donner les noms de certains naturopathes, influenceurs fitness, coachs et docteurs qui ont eu de bonnes idées pour concevoir une cure, une routine healthy. On retrouve donc Sissy Mua, l'instagrammeuse brésilienne qui nous explique comment nous bouger et nous muscler pour conserver un corps féminin galbé et tonique, le docteur Stephan Guyenet, qui lui, nous convainc qu'il faut manger en conscience pour stopper les excès ou encore son confrère, le docteur Josh Axe qui nous encourage à manger des bactéries, des ferments,  pour renforcer notre flore microbienne et donc donner un coup de pouce à notre corps pour assimiler les nutriments et mieux fonctionner :) 2. Place ensuite aux nouvelles tendances beauté adoptés par les stars, dont certaines sont un peu #WTF quand même : coucou la "détox vaginale" ou encore le masque en or pour apporter du glow au teint o-O Mais certaines (Kim Kardashian, Jennifer Aniston...) se sont aussi mises au shampooing pour chevaux, qui, apparemment, fonctionne très bien pour donner force, brillance et matière à nos cheveux : pourquoi pas ? 
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
1. La mannequin Joan Smalls est mise en lumière dans ce numéro ! Extrêmement bien payée, choisie par les plus grandes maisons pour défiler sur leurs podiums, ange Victoria's Secret et très influente sur les réseaux sociaux, la jeune femme a dû se battre contre deux choses pour pouvoir réussir dans le milieu de la mode : la réticence de son papa (qui a finalement décidé de la soutenir lorsque sa fille a brillamment obtenu sa licence en psychologie en deux ans) puis celle du mannequinat, encore trop peu métissée. Elle fait en tout cas un joli bonhomme de chemin et veut aider les bébés mannequins qui se lancent, en leur ouvrant les portes d'une maison dans Manhattan qu'elle a rénovée pour elles, pour les accueillir à leur arrivée à New York :) 2. On découvre ensuite les dessous du parfum Scandale de Jean-Paul Gaultier, qui met en scène une Ministre qui n'est plus si sage une fois la nuit tombée, incarnée par Vanessa Axente. Un parfum miellé, aux notes ambivalentes à la fois fraîches et plus chaudes, afin de symboliser la double vie des femmes d'aujourd'hui, emprisonné dans un flacon dont le bouchon est...en forme de jambes féminines, bien sûr :) 
Madame Figaro, entre ombre et soleil
1. Si la révolution passait vraiment par le vêtement ? C'est ce que seraient en train de prouver les Coréennes du Nord. Dans leur pays, les tenues vestimentaires ainsi que les coiffures des hommes et des femmes sont extrêmement codifiées et certaines sont autorisées, d'autres non. Cela dit, les jeunes femmes issues des familles proches du pouvoir, qui ont donc le droit de voyager, s'inspirent de ce qu'elles voient dans les autres pays et les adoptent une fois rentrées (stilettos, trenchs...). Le pouvoir en place, trop soucieux de conserver ces personnes influentes de son côté, ne les inquiète pas. Il y a également de plus en plus de femmes qui se lancent dans l'industrie de la mode car dés lors qu'elles sont mamans, elles ne sont plus obligées de travailler : l'occasion pour elles de lancer leur marque de mode, ou dans un autre secteur. Une chose rendue possible par la msie en place d'une économie privée il y a 30 ans dans le pays, en parallèle de l'économie d'Etat, afin d'endiguer la famine qui sévissait dans le pays à l'époque. Le pays pourrait-il s'ouvrir encore davantage ?  2. Si vous êtes à la recherche d'adresses chic à Saint Tropez et Ramatuelle, suivez le guide Karl Lagerfeld, qui nous en livre quelques unes pour manger, faire du shopping, boire un verre ou tout simplement se promener :) 
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
1. Elle est la matriarche la plus influente de ces dernières années : Kris Jenner a réussi à faire de sa famille, les Kardashian, un business florissant, ayant propulsé ses filles Kim, Kylie, Kendall et Khloé au rang de stars mondiales. La "mom-manager" reçoit Madame Figaro à Los Angeles afin nous expliquer comment elle y est parvenue : il y a eu cette fameuse émission de télé-réalité, Keeping Up with The Kardashians, bien sûr, mais aussi son instinct de business woman, qui lui permet de gérer les contrats de ses six enfants d'une main de fer. Née dans une famille où les femmes savaient s'imposer, elle avait déjà réussi, au début de son mariage avec Bruce Jenner, à rendre l'ancien champion extrêmement populaire et à fructifier les "conférences sur la motivation qu'il animait". Elle pense aussi que c'est son statut de maman qui lui permet d'exceller en tant que manager pour ses enfants, ainsi que l'authenticité de sa famille, qui n'a jamais joué la comédie devant les caméras, selon elle. 2. Retour en France, avec un entretien avec la Secrétaire d'Etat Chargée de l'Egalité des Hommes et des Femmes, Marlène Schiappa. Issue d'une famille très besogneuse, la jeune femme a commencé sa carrière dans la communication : elle s'est alors rapidement rendu compte des difficultés rencontrées par les jeunes mamans qui continuent à travailler et a donc créé le blog et réseau Maman Travaille, qui "ambitionne d'informer les femmes sur leurs droits" en 2008. Elle a également écrit un livre, Plafond de Mère. Un profil idéal pour Emmanuel Macron qui lui propose de rejoindre son équipe et de devenir donc Secrétaire d'Etat. Ses premiers chantiers de travail ? La mise en place d'un congé maternité unique, "la transparence dans l'obtention des places en crèche" et "l'action contre les violences sexistes et sexuelles". Elle a également pour ambition de sensibiliser les entreprises les plus mal notées en termes d'égalité des sexes, sous peine de les exposer publiquement si elles ne redressent pas la barre. De beaux objectifs, en espérant qu'ils soient atteints ! 
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
On termine avec cette réflexion d'Adèle Van Reeth : beaucoup d'entre nous attendent les vacances avec impatience mais une fois celles-ci arrivées, nous avons du mal à lâcher prise et à ne rien faire. Ce qui explique que l'on passe le plus clair de nos congés un peu mal à l'aise, pris entre l'envie de farniente et la culpabilité, en pensant à ce que l'on pourrait faire de ce temps perdu. Ainsi, en prenant exemple sur le philosophe Blaise Pascal, Adèle nous recommande de passer notre temps libre à réellement nous divertir, tenter des choses inédites, pleines de joie, qui nous font vraiment plaisir, de vivre ces moments à 100% en voyageant, en faisant la fête, en dansant avec nos amis si cela nous rend vraiment heureux :) Et si on aime plutôt dormir ou lire un bon bouquin, ça marche aussi ;) 
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Madame Figaro, entre ombre et soleil
Voilà, les filles ! J'espère que ce billet de rentrée vous aura plu, d'autres arrivent très vite :) Bon lundi à celles et ceux qui reprennent et bonne journée aux autres qui sont en vacances ;) 
Madame Figaro, entre ombre et soleil


blogger

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laptitebulledelo 2835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte