Magazine Beauté

Les Poches de l’été ! Dans la valise du Sagittaire

Par Soastrostyle @soastrostyle
9782264069870

Tracks, Robyn Davidson, éditions 10/18, 287 pages, 7,70 €

Le Pitch

En 1975, Robyn Davidson alias Camel Lady débarque à Alice Spring avec 5 dollars en poche et un rêve en tête : traverser les 2000 km du désert et du bush Australien d’Est en Ouest en solitaire avec des chameaux. Avant le grand départ, elle passera presque deux ans à trimer chez un éleveurs de chameaux qui la tyrannise, passant de la révolte à la soumission, du désespoir à l’euphorie. Et puis arrive le grand jour du départ, soutenu par le National Geographic, elle doit faire sa première concession accepté la présence ponctuelle d’un photographe, une concession qui se transformera en amitié et en solide soutien quand la situation se fait critique. Ce récit est une aventure à lui tout seul, car au delà de l’exploit humain et physique, on découvre une terre, un peuple spolié les Aborigènes, une communauté de blanc australiens déboussolée et violente, la force de l’amitié, les liens puissants entre l’homme et l’animal etc. Stop, lisez d’urgence ce livre, même si vous êtes confortablement installé sur votre serviette de place, c’est un voyage fabuleux en forme de montagnes russe, où l’on vibre au rythme des émotions de cette jeune femme. L’entreprise est folle, on pourrait parler de courage, d’inconscience, de pureté, c’est au bien au delà de tout cela, c’est tout simplement un récit sur l’humain avec ses grandeurs et ses faiblesses vécues en mode XXL car le lieu lui impose cette palette grandiose de sentiments.

Les symboles Sagittaire

En débutant ce récit, je me suis dit voilà une histoire made in Sagittaire. Tout y est le voyage, les grands espaces, le goût de l’aventure, du dépassement de soi. Tout cela est exact, et incarne à merveille la symbolique du Sagittaire, mais cela va au delà du simple voyage physique, du déplacement dans l’immensité d’un espace. C’est aussi un voyage humain et spirituel, et il ne faut jamais oublier que le Sagittaire voyage aussi dans sa tête, il dépasse ses limites physiques mais aussi humaines et spirituelles. Robyn Davidson combine toutes les dimensions du Sagittaire dans son exploit personnel. Tentons de lister l’ensemble des symboles Sagittaire : tout d’abord il y a un but, un objectif, la flêche du Centaure, puis vient la découverte de la démesure et de l’ampleur de la tâche, celle que le Sagittaire doit mesurer, apprivoiser puis dompter pour atteindre son but, puis vient l’épreuve physique où comment dépasser ses limites, les différentes phases de souffrances physique, pour atteindre ensuit le dépassement humain, spirituel et philosophique et en tirer une leçon de vie qui va bien au delà du simple exploit physique.

L’Extrait tellement Sagittaire !

« Dans le désert, le « moi » s’élargit, devient infini et ses racines inconscientes prennent le pas sur la conscience. Il se détache des habitudes insensées et s’applique davantage, aux réalités de la survie. Mais comme le veut sa nature, il cherche désespérément à assimiler et à comprendre les informations perçues, ce qui dans le désert se traduit toujours par des termes mystiques.  Ce que j’essaie de dire, c’est que lorsqu’on marche dans la poussière, qu’on y dort, qu’on y fait ses besoins, qu’on s’y vautre, qu’on la mange et qu’il n’y a personne pour vous rappeler les règles de la société et rien qui vous y rattache, on doit se préparer à subir d’étonnantes transformations. Tout comme les aborigènes étaient en parfait accord avec eux-mêmes et leurs pays, je commençais à vivre ce changement. J’adorais cela »

Le Sagittaire a aimé, ils vont aimer aussi

Le Verseau, pour la lutte contre tous les préjugés, le racisme, le sexisme et son combat pour la liberté avec un grand L

Parce ce que le Verseau, n’accepte aucune lois qui ne viennent pas de sa propre initiative ou corpus de valeurs, il va adorer la devise de la Camel Lady « Vous voulez être vous-même ? Alors n’obéissez jamais ». Tellement Verseau ! Parce qu’il va aussi adorer, sa proximité avec le peuple aborigène, son refus de voir la spoliation de ce peuple, son refus du racisme et du sexisme, bref un combat de tout instant qui touche l’âme militante du Verseau pour les libertés.

Le Bélier, pour le goût du défi impossible, du courage physique, du challenge et du combat contre l’adversité

Parce ce que le Bélier a besoin de se défier en permanence, de tester ses limites, de se prouver qu’il est plus fort que la mort, il va adorer ce projet de malade, où tout semble impossible au départ, et qui par le courage, la volonté et par le désespoir du dernier recours devient réalité.




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soastrostyle 1176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte