Magazine Société

Un canidé à l’Élysée

Publié le 02 septembre 2017 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Après De Gaulle, tous les présidents français ont hébergé, sans exception, un canidé à l’Élysée. Tous des labradors... À quelques exceptions près. C’est Georges Pompidou qui a installé le premier son labrador, Jupiter, dans le palais présidentiel. Valéry Giscard d’Estaing fait ensuite entrer à son tour deux quadrupèdes rue du Faubourg Saint-Honoré: Samba, un autre labrador, et Jugurtha, un magnifique braque de Weimar.

Qui ne se souvient également de François Mitterrand et de Baltique, son fidèle labrador noir, compagnon de ses deux septennats, et immortalisé par l’émouvante chanson éponyme de Renaud. Jacques Chirac perpétue à son tour la tradition avec son labrador Maskou, mais aussi Sumo et Sumette, deux bichons maltais. Nicolas Sarkozy et François Hollande ne dérogent pas non plus à l’ordre établi et Clara, Dumbledore puis Philae posent leurs pattes à l’Élysée.

Emmanuel Macron s’inscrit dans la tradition présidentielle longue de plusieurs décennies avec Némo, un jeune croisé labrador/griffon âgé de deux ans. Le chien a été adopté le 27 août 2017 par Emmanuel et Brigitte Macron auprès de la Société protectrice des animaux (SPA). Natacha Harry, présidente bénévole de la SPA, se félicite de cette adoption: "Qu’un président en exercice adopte, c'est un acte inédit, un symbole très fort. C'est le premier chien de France et nous en sommes très fiers".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine