Magazine Société

Visite de la station fantôme du métro réservée au cinéma

Publié le 02 septembre 2017 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Recherche par tags (mots-clés) Recherche d'évènements (agenda) Au programme de ces journées: plus de 17.000 monuments ouverts au public et 26.000 animations autour de la jeunesse et du patrimoine proposées en métropole et en outre-mer.

Côté 7e art, la bonne surprise vient de la RATP qui ouvrira en exclusivité l'accès à la station parisienne "fantôme" réservée aux tournages, habituellement fermée au public; car si tout le monde l'a déjà vue sur grand écran, personne ne l'a empruntée depuis 1939.

Chaque jour, des milliers de voyageurs transitent par la station Porte des Lilas sans se douter que derrière une porte grise se cache une autre station, véritable plateau de cinéma où se tournent en moyenne cinq films par an. De Sophie Marceau en résistante pointant un fusil vers un responsable SS dans "Les femmes de l'ombre", à Meryl Streep empruntant une rame des années 1960 dans "Julie et Julia" en passant par Mathieu Kassovitz ramassant des fragments de photos d'identité dans "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain", toutes ces scènes ont été tournées là. "Le métro est une source d'inspiration pour les réalisateurs. Il situe tout de suite l'action dans Paris, il illustre la vie quotidienne des Parisiens", nous confirme Karine Lehongre-Richard, chargée des tournages cinémas à la RATP.

Au sein de ce réseau, la Porte des Lilas-Cinéma, qui peut être louée à la journée ou plusieurs jours de suite, est recherchée pour son confort. Cette station qui ressemble à n'importe quelle autre avec ses grands panneaux publicitaires et ses néons, possède l'avantage d'être personnalisable selon les envies des scénaristes. La location peut aller de 15.000 à 17.000 euros pour une journée de tournage.

A noter toutefois que les petits budgets ne sont pas laissés pour compte car il leur est possible d'installer leurs caméras dans les stations classiques, mises à leur disposition sur demande, entre 2h et 5h30 du matin avant que les portes ne soient ouvertes au public. Pour ne pas manquer la visite et découvrir toutes les anecdotes sur les très nombreux tournages qui se sont déroulés dans la station, il faut s'inscrire sur le site de la RATP à partir du 5 septembre 2017. Compte tenu du nombre très limité de places, nous vous conseillons d'être matinal ce jour là.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 105773 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine