Magazine Conso

agnès b. homme SS 2018

Publié le 03 septembre 2017 par Pascal Iakovou @luxsure

Pour l'été 2018 et depuis toujours, agnès b. retravaille ses modèles qui restent dans l'air du temps, saison après saison. Ce sont des couleurs pures que la styliste nous propose cette fois, gardant son style casual chic, tout en simplicité. Dans ses différents univers, grâce aux délicates particularités des vêtements, les matières et les motifs, des plus doux au plus osés, se marient parfaitement.

C'est en feuilletant un livre d'André Villers et Picasso qu'agnès b. remarque l'étrange familiarité de la garde-robe du peintre avec ses propres créations et en fait le point de départ de sa collection homme été 2018. Des mailles ajourées, des caleçons en popeline ou des chemises de travail à poches plaquées rappellent le confort, essentiel au peintre. Le coloris bleu de chine, le blanc, le beige, le noir, illustrent ce style de vie agréable, avec les volumes élargis des coupes, pensées pour être confortables. Des chemises à imprimés fleuris travaillés par la styliste et des pantalons jambes droites à la taille replacée complètent ce thème.

Après avoir observé cette simplicité dans laquelle elle se reconnaît, agnès b. trouve aussi des photos pour tenter de redéfinir l'élégance à la française. Des clichés sépias pris à l'été 1936 en Normandie par son père. Ces personnages nous apparaissent comme des icônes mode de l'époque ; ils portent avec nonchalance des costumes en lin léger, jacquard, des vestes pieds de puce ou à boutonnage croisé, ou encore des pulls et des blousons style collège boy. Ces activités estivales, escapade en voilier ou déjeuner en bord de mer, que la famille aborde avec une élégance remarquable, ont inspiré un thème à l'atmosphère joyeuse et ludique : cols bateaux ou bien encolure carrée, polos, tee-shirts rayés mais aussi un imprimé numérique d'une photo de voilier sur un motif tissé.

Le même homme pour qui la styliste a créée des pièces plus rock, plus extravagantes pour cette vie nocturne qu'elle affectionne avec par exemple une veste en jacquard noir et blanc qui bouscule à elle seule les codes. Le street-art est lui aussi présent dans la collection, par petites touches dans le dos des vestes, ou en imprimé all-over signé JonOne sur un costume ; comme les imprimés numériques, de divers modèles, d'Abdelkader Benchamma aux photographies prises par la styliste. Les tee-shirts d'artistes et le jersey, travaillé sous toutes ses formes, costume, veste seule, tee-shirt ou polo, viennent parfaire cette collection homme été 2018.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines