Magazine Humeur

Le débat Merkel – Schulz à la télé allemande moins nul que le match France - Luxembourg.

Publié le 04 septembre 2017 par Pierre Thivolet @pierrethivolet

Le débat Merkel – Schulz à la télé allemande moins nul que le match France - Luxembourg.

Le combat Merkel - Schulz, vu par la presse allemande.

Hier soir, il n’y avait rien à la télé. Ah ! si, un match de foot, mais c’était une rediff puisque l’équipe de France comme en 1988 contre Chypre, ou en 1998 contre l’Islande, était tenue en échec par la 136 ème équipe au classement FIFA. Un match, comment dit-on nul en luxembourgeois ?: Nul ou Null comme en allemand. Null ou presque : C’est le mot qui convient à un autre match très suivi - 22 millions de téléspectateurs - le TV-Duell , entre, à ma droite Angela Merkel, candidate pour un 4 ème mandat, à ma gauche, Martin Schulz, le candidat des sociaux-démocrates. Pas simple pour lui : Depuis 4 ans, son parti est allié avec celui de Merkel. Schulz est tellement outsider, que tout le monde pense qu’il est déjà out. Donc Angela va remporter les élections. Plus exactement son parti, crédité de 38- 39 % des voix dans les sondages. Mais elle devra constituer une coalition. Comme en 2013 où il avait fallu deux mois de négociations pour former un gouvernement. Cette année l’incertitude porte sur les « petits partis », de gauche, d’extrême-droite, du centre, des Verts. Même si l’Allemagne ne ressemble pas à la caricature qu’en font les Insoumis - Pauvreté et inégalités beaucoup moins fortes qu’en France quoiqu’en disent certains chiffres, quasi plein emploi, déficit budgétaire qui accumule les excédents - tout cela a été obtenu au prix d’énormes sacrifices imposés aux générations les plus âgées. Sans parler des migrants: 1 million en un an ? Les petits partis pourraient donc grapiller ici et là les votes des déçus de Merkel. Et cela rendrait les lendemains de la victoire pas si chantants que ça. Et cela rendrait notre automne pas si chantant que ça. Car, et c’est la conviction et l’engagement du Président Macron, notre pays ne peut avancer sans marcher main dans la main avec l’Allemagne, alors si demain l’Allemagne n’a pas de main.... En définitive, Merkel-Schulz, c’était donc plus intéressant que France-Luxembourg, et il y a eu un vainqueur: La Chancelière.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 4681 partages Voir son profil
Voir son blog