Magazine Santé

VIEILLISSEMENT : La grande promesse des sénolytiques contre la sénescence cellulaire

Publié le 05 septembre 2017 par Santelog @santelog
VIEILLISSEMENT : La grande promesse des sénolytiques contre la sénescence cellulaire

C'est une évaluation de ces nouveaux médicaments, les " sénolytiques " qui éliminent les cellules sénescentes et donc luttent contre le vieillissement cellulaire, qui nous est proposée par une équipe de la Mayo Clinic. Parmi les principales voies de recherche contre le vieillissement, il y a celle de la protection de notre ADN, de nos télomères et de nos protéines, mais aussi celle de l'éradication des cellules sénescentes ou nuisibles. L'évaluation des sénolytiques qui cible cette dernière voie révèle leur impact sur toute une gamme de maladies liées à l'âge.

Ces spécialistes du vieillissement, de Rochester, évaluent précisément le potentiel clinique de ces médicaments qui ont déjà démontré qu'ils favorisent un vieillissement sain chez l'animal. Ils apportent ici des éléments de nature à espérer qu'un traitement par sénolytique ait la capacité de prévenir ou retarder, à lui-seul et simultanément tout un ensemble de maladies chroniques.

Les agents sénolytiques ciblent les cellules sénescentes, celles qui ont cessé de diviser et sécrètent des produits chimiques toxiques qui endommagent les cellules adjacentes. L'accumulation de cellules sénescentes, qui augmente avec l'âge, est associée à de nombreuses maladies chroniques, dont le diabète, les maladies cardiovasculaires, la plupart des cancers, la démence, l'arthrite, l'ostéoporose et la fragilité. Ces mêmes chercheurs ont développé les premiers médicaments sénolytiques pour cibler ces cellules nuisibles. Une précédente étude, publiée dans Nature Communications, menée par une équipe du Scripps Research Institute et de la Mayo Clinic a déjà confirmé que les médicaments sénolytiques développés à la Mayo cliniques éliminent efficacement les cellules sénescentes sans " toucher " aux cellules normales. Déjà pour cette étude, l'équipe avait développé une nouvelle plate-forme de dépistage pour optimiser les premières molécules sénolytiques et en identifier d'autres.

La plate-forme, associée à d'autres formes analyses de cellules humaines a déjà identifié une classe de médicaments sénolytiques appelés inhibiteurs de HSP90 mais elle devrait permettre d'identifier rapidement d'autres médicaments qui ciblent les processus de vieillissement. " Nous devrons continuer à tester des médicaments ou des combinaisons de médicaments pour élargir la gamme des types de cellules sénescentes ciblées ", expliquent les chercheurs.

Tester la durée de vie ? C'est le grand défi ! Car une fois " découverts " ou développés, ces médicaments sénolytiques et leurs combinaisons doivent être testés dans les essais cliniques. Tester la durée de vie et la durée de vie de bonne santé prendrait des décennies ...Selon ces scientifiques, il est même impossible d'évaluer les effets sur la durée de vie médiane ou maximale de manière pratique chez les humains. C'est pourquoi les chercheurs suggèrent et adoptent de nouveaux paradigmes dans les essais cliniques, qui incluent le test des effets des sénolytiques sur la comorbidité, le vieillissement accéléré (à travers certaines conditions rares comme la progéria), les pathologies avec accumulation localisée de cellules sénescentes, la perte de résilience physiologique et la fragilité.

Mais ce répertoire sénolytique émergent promet déjà un impact sur une vaste gamme de maladies, explique l'auteur principal, le Dr Kirkland. " Notre objectif est d'obtenir le même succès chez les humains que sur les modèles animaux précliniques dans le but bien sûr de parvenir à prévenir ou à retarder les conditions associées au vieillissement ".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 69803 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine