Magazine Culture

[CLASSEMENT] - 20 à 11

Publié le 07 septembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

On s’approche petit à petit des places fatidiques… Qui n’a pas réussi à entrer dans mon top 10 cette année ? Réponse…

20 - MR ROBOT (SAISON 2)
Alors que la première saison de Mr Robot était une agréable surprise, la seconde s’est par moment un peu égarée dans tous les sens. Mais les personnages et le récit labyrinthique de la série restent deux atouts charme qui sont toujours présents dans cette seconde saison. En espérant que la saison 3 qui va arriver la saison prochaine soit d’aussi bonne facture que ce qui nous a été proposé jusqu’à présent.

-11

19 - AMERICAN CRIME (SAISON 3)
L’une des forces d’American Crime est de rester pertinente dans la société actuelle. Cette série est admirable car elle sait plonger le spectateur dans des intrigues qui exploitent des problèmes sociaux actuels. Mais cette saison 3 souffre par moment du fait qu’elle n’a pas eu autant d’épisodes que les précédentes. Le casting reste la cerise sur ce beau gâteau malheureusement terminé.

-9

18 - RECTIFY (SAISON 4)
Terminer une série aussi lunée que celle-ci, ce n’était pas facile. Mais avec une vraie once d’optimisme, Rectify sort ses personnages la tête de l’eau petit à petit. L’espoir de cette saison est pour les personnages de vivre des jours meilleurs et il était donc temps que la série s’achève. Finalement, la série est à prendre comme la construction d’un nouveau départ pour une nouvelle vie.

+4

17 - SENSE8 (SAISON 2)
La première saison de Sense8 est une belle entreprise, différente de ce que l’on voit actuellement à la télévision. La saison 2 continue ce voyage même si l’émerveillement s’est un peu éteint par moment. Les épisodes ne sont pas toujours bien équilibré même s’il y a de très belles intrigues et des personnages toujours aussi solaires et communicatifs dans leurs émotions.

-11

16 - AMERICAN HORROR STORY : ROANOKE (SAISON 6)
En faisant évoluer le format en docu-réalité se déroulant dans une maison qui serait hantée, la série s’amuse avec les codes de la télévision, de la production mais aussi de la série d’horreur. On peut alors se rapprocher de ce format du faux-documentaire, très utilisé en comédie fut un temps, et ici exploité de façon brillante alors que la série aura su raconter deux histoires en une seule.

+1

15 - JANE THE VIRGIN (SAISON 3)
Avec cette saison 3, Jane the Virgin clôture un chapitre important de l’histoire de la série. Toujours entre légèreté et émotions , la série fait grandir d’un bon son héroïne avec la mort d’un personnage emblématique et un bon dans le temps permettant de changer complètement l’univers et de faire table ras du passé. Est-ce que Jane the Virgin devra un jour décevante ?

-8

14 - BIG LITTLE LIES (SAISON 1)
Quand David E. Kelley créé une série comme Big Little Lies c’est ambitieux. Le créateur n’avait pas fait de bonnes séries depuis quelques années. Grâce à un casting brillant (Nicole Kidman la première), et des intrigues solides entourant les personnages, la série séduit. De plus, ce n’est pas tant le meurtre mais plus ce qu’il déclenche qui rend la série brillante.

NEW

13 - PREACHER (SAISON 1)
Je ne lis pas de comics mais ce sont toujours des univers que j’adore suivre en fiction. Preacher, dernière série de la fratrie AMC parvient à mélanger un univers ultra coloré et barré dans un monde sombre. Grâce à un humour noir et des personnages solides, cet univers continue d’ailleurs de surprendre en saison 2…

NEW

12 - LE BUREAU DES LÉGENDES (SAISON 3)
Chaque année, Le Bureau des Légendes continue d’être ma série préférée sur notre sol français. Je suis étonné de la stabilité narrative de la série alors que cette dernière continue de développer un peu plus d’histoires en lien très fort avec l’actualité. Cette année, la Syrie est à l’honneur et la chasse à l’état islamique.

+6

11 - MASTER OF NONE (SAISON 2)
Elle a failli ne pas rester dans ce classement car après avoir passé l’été à rattraper mon retard, elle m’avait échappé mais Aziz Ansari m’a rappelé que sa petite comédie dramatique avait eu droit à une seconde saison. Je me suis alors plongé dans ce monde toujours aussi séduisant, une sorte de chef d’oeuvre dans un écrin. Ce qui en ressort c’est une ode, un hymne.

+9


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte