Magazine Environnement

Ne laissez pas la terre à nue après les récoltes

Publié le 09 septembre 2017 par Brunetisa
Ne laissez pas la terre à nue après les récoltes Après les récoltes, il ne faut surtout pas laisser la terre à nue. Cela provoque un phénomène de lessivage des nutriments et la formation d’une croûte asphyxiante et imperméable.

Que pouvez-vous faire ?
Vous pouvez pailler votre sol, mettre du compost en cours de décomposition, du fumier ou du BRF ou semer des engrais verts.
Ne laissez pas la terre à nue après les récoltes
Quel type de paillage utiliser ?


  • de la paille (bio) et/ou du foin
  • des cendres
  • des feuilles broyées
  • des plantes, des engrais verts ou des déchets végétaux hachés
  • des herbes (non montées à graines)
  • des plantes aromatiques coupées grossièrement
  • du carton ou des sacs de jute
  • des broussailles
  • des cosses de pois ou de haricots
  • des résidus de récolte 
  • des coquilles de noix ou de noisettes broyées
  • des cosses de cacao broyées
  • des paillettes de lin
  • des tiges de fleurs hachées
  • des broyats de miscanthus, herbe de la pampa et graminées
  • de la tonte de pelouse séchée (en fine couche)
  • des algues
  • de la laine de mouton
  • etc.


Vous pouvez également opter pour des engrais verts.
Ne laissez pas la terre à nue après les récoltes
Qu'est-ce qu'un engrais vert ?


Un engrais vert a pour fonction de nourrir et d’améliorer le sol. De plus, le système racinaire de certains d’entre eux permet de décompacter les sols trop lourds et de les rendre plus meubles. Ce sont aussi des réservoirs de potassium, d’azote ou de phosphore, dans lesquels les plantes pourront venir puiser pour bien grandir.
La culture d’engrais verts en fin de saison est une culture de couverture qui empêche le sol de se retrouver nu. En cette période, ils n'auront pas le temps de finir leur cycle, mais ce n'est pas grave, leur fonction ici est principalement de servir de couverture.

Quel type d'engrais vert utiliser ?
  • les brassicacées comme la moutarde blanche ou le colza. Elles luttent contre les adventices (mauvaises herbes), désinfectent le sol et fixent l’azote. Mais, il ne faut pas les semer avant et après des légumes de la même famille comme le chou ou le navet, car cela pourrait favoriser le développement des maladies spécifiques de cette famille.

  • les poacées comme le sarrasin, le seigle, l’avoine. Elles forment de nombreuses racines et seront surtout utilisés pour ameublir le sol.

  • les fabacées comme les fèveroles, la vesce, le lupin, le sainfoin, la luzerne, le trèfle rouge ou violet. Elles servent plutôt à fixer l’azote dans le sol et à détruire les nématodes (minuscules parasites des plantes).

  • les herbacées comme la phacélie (qui est une Hydrophyllacée). Elles poussent rapidement et en quantité, aèrent les sols en profondeur et améliorent leur structure.
Coupez-les avant les gelées et laissez-les sur le sol, si elles sont en fleurs, sinon laissez faire la nature. Les gelées provoqueront leur destruction et elles se coucheront d'elles-mêmes sur le sol.
Mes astuces :
Afin de couvrir le sol, dans certains carrés ou certaines buttes, je jette mes vieilles graines (de plus de 10 ans) ainsi que des graines récupérées sur certaines plantes montées à graines comme le persil, les blettes, la roquette, la capucine, etc. Non seulement ces plantes en poussant vont couvrir le sol mais elles vont aussi, en attendant les gelées, me permettre encore de réaliser de nombreuses et délicieuses salades de jeunes pousses. De plus certaines d'entre-elles repartiront au printemps si l'hiver n'a pas été trop rude. Je sème aussi des variétés de laitues résistances (comme Grand-mère ou rouge grenobloise), de la Mizuna, des choux feuilles, des radis d'hiver, des épinards d'hiver, etc. qui me servent de nourriture l'hiver et de couverture du sol en même temps.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 8637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte