Magazine Cinéma

[Test] Wipeout Omega Collection

Par Rhumyxcube @PressselectFR

Le retour du roi.

S’il est une des séries emblématiques de la PlayStation, Wipeout a clairement laissé son emprunte sur la machine de chez Sony. Arrivé en 1995, les vaisseaux de course de ce jeu survitaminé ont marqués une génération de joueurs.

Depuis, sur chaque machine, la PS2 avec Wipeout Fusion, la PS3 avec Wipeout HD, et avec les épisodes sur PSP et PS Vita. Tous ces titres ont repoussés les capacités techniques de chaque console et ont marqué leur génération.

[Test] Wipeout Omega Collection

Cependant, à ce jour, seule la PS4 reste orpheline, et n’a pas eu son épisode de courses d’Aerodynes.

Aujourd’hui, cela n’est plus le cas puisque Sony nous gratifie d’un joli Wipeout Omega Collection, remasterisation des épisodes Wipeout HD, Wipeout HD Fury et Wipeout 2048.

Les habitués de cette saga légendaire seront dans des petits chaussons, avec ses menus toujours aussi épurés et cette bande son futuriste toujours aussi déjantée. Le joueur a le choix du jeu de son choix quand il le souhaite.

Chacun des trois jeux a subit une refonte graphique des plus spectaculaire. Et la magie opère toujours, les vieux routards retrouveront très vite leurs repères. Toujours aussi fun, toujours aussi rapide, toujours aussi fou… Les amoureux de la première heure seront aux anges. Les modes de jeux à foison ne manqueront pas d’épicer l’expérience.

[Test] Wipeout Omega Collection

Le remaster le plus bluffant reste l’épisode sur PS Vita, nous permettant de quitter le petit écran de la portable pour être transposé sur un écran HD.
D’ailleurs, les possesseurs de PS4 Pro seront ravis de l’optimisation avec de la 4K, et le HDR qui font de Wipeout Omega Collection, un jeu qui n’a pas à rougir face aux standards actuels

Cet opus PS4 est un épisode parfait de transition. Un Graal pour les fans, ravis de revoir ce jeu de courses futuriste, et un pied à l’étrier parfait pour les nouveaux venus.

[Test] Wipeout Omega Collection

Cependant, deux choses viennent ternir ce presque sans faute, tout d’abord, l’absence de l’épisode fondateur de PS One, ( bien que je me doute qu’un tel travail de remasterisation aurait été trop titanesque), et en second point la déception de voir encore un énième
portage et non un opus 100% nouveau. On veut du sang neuf !!!!!!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rhumyxcube 1852 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines