Magazine Société

Changement et souffrance

Publié le 10 septembre 2017 par Christophefaurie
La réforme du droit du travail est évidemment inefficace disait-on chez France Culture (du grain à moudre, vendredi il y a deux semaines). En effet, pour que ce soit efficace, il faut que ça fasse hurler. Or les syndicats n'émettent pas plus qu'une protestation de principe.
Voilà qui me semble mal pensé. En effet, il y a des changements qui ne font pas hurler, pensons à l'euro, mais qui ont des conséquences massives. La plupart des grands changements qui ont fait notre temps sont de cette nature. Il existe aussi des bons changements indolores. Je me demande en particulier si les USA n'ont pas éliminé l'endettement public par le laisser-faire. (C'est-à-dire en évitant de suivre les conseils de rigueur de Mme Merkel et des économistes.) Et il y a la création de l'Europe, par Schumann et Adenauer, qui a mis un terme à des siècles de guerre.
Quant à M.Macron, ses réformes promettent la flexibilité que demande le patronat et donnent un pouvoir accru aux syndicats. Tout le monde est content. Pour le reste, il fait le pari que, ce faisant, il va créer les conditions de la transformation de l'entreprise.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine