Magazine Santé

RGO : Le régime méditerranéen efficace contre le reflux ?

Publié le 10 septembre 2017 par Santelog @santelog
RGO : Le régime méditerranéen efficace contre le reflux ?

Opter pour une alimentation de type régime méditerranéen pourrait être aussi efficace que les médicaments pour éliminer le reflux acide ou reflux gastro-oesophagien (RGO) souligne cette étude du du New York Medical College. L'étude publiée dans le JAMA Otolaryngogly - Head and Neck Surgery révèle que les patients qui consomment beaucoup de poisson et de légumes présentent moins de symptômes et, accessoirement, évitent les effets secondaires des médicaments.

Le reflux acide ou RGO, caractérisé par une remontée d'acide gastrique dans la gorge, peut être traité par les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), qui vont réduire la quantité d'acide produite par l'estomac.

Cette étude analyse les dossiers médicaux de patients atteints de RGO pour comparer l'efficacité d'un traitement par IPP ((esoméprazole ou dexlansoprazole ; n=85) ou l'adhésion au régime méditerranéen (n=99) à réduire les symptômes. Les auteurs rappellent le principe du régime méditerranéen (+ eau alcaline), beaucoup de légumes, de fruits, de noix, de haricots, de céréales, d'huile d'olive et de poisson. Ici, les participants du groupe régime méditerranéen ont été invités à remplacer toutes les boissons par de l'eau alcaline et à consommer un régime à base de légumes, de fruits, de grains entiers et de noix pour 90 à 95% de leurs apports alimentaires et de produits animaux pour moins de 5 à 10% de leurs apports alimentaires, durant 6 semaines. L'observance du régime ou du traitement a été vérifiée par questionnaire et entretien. L'objectif était la réduction des symptômes de reflux telle que mesurée par l'indice de symptômes de reflux après 6 semaines.

L'analyse montre l'efficacité de changements alimentaires contre le RGO : précisément,

  • une réduction significative de 6 points est atteinte par 54% du groupe IPP vs 62,6% pour le groupe régime méditerranéen ;
  • dans le groupe IPP, les scores de reflux sont réduits de 27,2% passant d'une moyenne de 20,2 à 14,3 ;
  • dans le groupe régime méditerranéen, les scores de reflux sont réduits de 39,3% passant de 19,1 à 12,1 ;

Un " bon " régime alimentaire, la première option contre le RGO ? Les auteurs suggèrent ainsi que les changements alimentaires pourraient être l'option de première intention pour éliminer les symptômes désagréables du reflux et éviter les IPP. Ils précisent néanmoins que l'option alimentaire n'est pas forcément adaptée à tous les patients (par exemple en cas de MICI ou d'ulcère).

Passer au régime méditerranéen apporte d'autres avantages pour la santé : c'est donc " faire coup double " que de l'adopter, réduire ses symptômes de RGO

mais aussi son risque de trouble métabolique, de surpoids et de maladie cardiaque.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine