Magazine Société

Révolution nationale

Publié le 12 septembre 2017 par Christophefaurie
Le paradoxe de Vichy est que c'est une régime honni, mais qu'il semble avoir fait la France moderne. J'avais déjà vu cette idée chez Pierre Rosanvallon, je la retrouve chez Marc Olivier Baruch. C'est l'amorce de la France technocratique. En même temps, il aurait fait passer nombre de mesures que la démocratie était incapable d'adopter. 
En fait, il semble qu'un grand virage technocratique, mondial, se soit amorcé dans les années 20, et que la France l'ait pris pendant la guerre. Curieusement, alors que l'on a l'impression qu'il n'y avait que deux fronts en présence, les partis "démocratiques" et l'extrême droite, et que le premier aurait gagné, c'est une troisième force qui aurait tiré les marrons du feu : la technocratie ?
(Il y a des gens qui parlent, et qui remplissent les livres d'histoire, et d'autres qui agissent ?)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine