Magazine Poésie

Étreindre l'être aimé

Par Vertuchou

Étreindre l'être aimé

Étreindre l'être aimé, longuement, doucement, tendrement, follement,
le caresser à l'en user, l'empoigner violemment, comme on pille, puis,
l'enfourcher, le creuser, puis passionnément le respirer, le boire,
puis l'enlacer encore, le traverser et le retraverser, jusqu'à se fondre,
jusqu'à se perdre en lui, jusqu'à mourir en lui au milieu de ses bras,
n'est ce pas là, purement et simplement, la merveille des merveilles ?

Lydie Salvayre Petit traité d'éducation lubrique

Partager cet article

Repost 0
Étreindre l'être aimé
&version;

Vous aimerez aussi :

Vinca l'attendait sur le pré de mer
Vinca l'attendait sur le pré de mer
Lettre d'Edith Piaf à Louis Gérardin, alias Toto
Lettre d'Edith Piaf à Louis Gérardin, alias Toto
Ah ! j'ai baisé ta bouche
Ah ! j'ai baisé ta bouche
Finlande
Finlande

Emois

« Article précédent

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vertuchou 93 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine