Magazine Culture

S’envoyer en l’air, enfin !

Publié le 12 septembre 2017 par Oth67

Nous avions déjà essayé de le faire en août 2014, en famille… Malheureusement pour nous, il y avait du vent ! Nous étions donc dans l’incapacité de nous envoyer en l’air ! Hein, quoi, du vent pour s’envoyer en l’air ? Août 2017, 3 ans plus tard, nous avons retenté l’expérience et cette fois nous avons pu le faire !

S’envoyer en l’air, enfin !
Le ballon du roi et le ballon de l’allumeur de réverbères n’ont plus de secrets pour nous !

S’envoyer en l’air, enfin !
La paysage est magnifique à 150 m du sol. Les Vosges et la Forêt noire sont à l’horizon. La vue sur le parc est intéressante, au centre, l’endroit où la planète du Petit Prince, B 612, s’est posée. Les attractions gravitent autour. Photo en bas à droite, le plan du labyrinthe si jamais vous vous perdez…

S’envoyer en l’air, enfin !
C’est comment dans la nacelle ? Surprenant, car vous n’avez pas la sensation d’être dans les airs et pas de sensation de vertige. Le ballon grimpe tranquillement jusqu’à 150 m et puis vous admirez paisiblement. Les passagers sont répartis afin que le ballon soit bien équilibré. Oui, je sais, je suis à l’opposé de Sév et les enfants car j’ai un peu forcé sur les bretzels…

S’envoyer en l’air, enfin !
Les garçons se sont bien éclatés, surtout dans les bûches de l’Atlantique Sud. Elles arrosent les passagers et parfois les passagers des bûches qui passent… hilarant à voir quand ils ne s’y attendent pas ! Un parc à découvrir quand il n’y a pas de vent !

Publicités

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oth67 407 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte