Magazine

Dhorasoo, le trashtalker!

Publié le 29 juin 2008 par Jreje_10
Back in business le Vikash... Disparu de la circulation après son licenciement du Paris St-Germain, Vikash Dhorasoo se concentre aujourd'hui sur sa passion. Joueur invétéré de poker, l'ancien international français maîtrise le trashtalking comme personne. Sur les ondes de RMC Infos, l'ancien Parisien s'est donc amusé à balancer sévère sur la génération 98 avec Zidane et Deschamps en tête. Après Ribéry et Vieira, c'est au tour de Vikash de déclarer sa flamme à Raymond Domenech. Le Mauricien apprécierait que Raymond Domenech reste aux commandes de l'équipe de France pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Morceaux choisis de cette merveilleuse interview... "Ces mecs de 1998 se croient légitimes à travers un concept qui est la victoire. Ils n’ont pas l’exclusivité de la parole et du savoir. C’est donc pour cela que je défends la France qui perd. Je crois en l’échec.". Cette phrase tirée d'une interview accordée aux journalistes de RMC Infos collerait comme un gant à Jean-Claude Van Damme, le roi de la déclaration absurde. Pourtant, si cette citation n'est pas de son chef, elle est en revanche l'oeuvre d'un ancien milieu de terrain qui a évolué au Havre, à Lyon puis au PSG notamment. Vikash Dhorasoo, pour ne pas le nommer, a donc totalement craqué au micro de la radio monégasque.
Remplaçant lors de la Coupe du Monde 2006 qui vît la France devenir vice-championne du monde, après sa défaite aux tirs au but contre l'Italie (1-1) en finale, the substitute n'a visiblement toujours pas digéré les retours de Zidane ou de Thuram pour le Mondial allemand. Sans doute privé d'une place de titulaire en raison du retour de l'ancien meneur de jeu madrilène, Vikash n'a pas été tendre avec Zinédine.
"Un jour, Zidane revient. Du jour au lendemain, nous n’existions plus. Domenech a également disparu avec le retour de Zidane. Notre génération a été sacrifiée. Aujourd’hui, Domenech a les moyens de gérer cette équipe de France avec la fin de la génération 98", indiquait ainsi l'ancien Parisien avant d'ajouter : "Les journalistes font croire à tout le monde que l’équipe de France joue mal parce qu’il n’y a plus Zidane. Je n’ai rien contre Zidane mais ce n’est pas vrai".
Visblement énervé, le Mauricien a en revanche peut-être pour une fois raison pour expliquer le mauvais parcours de l'équipe de France en l'absence de Zinédine. Effectivement, ce n'est pas l'absence de Zizou qui fait mal jouer la France mais plutôt, au contraire, la présence de Vikash au sein de cette équipe de France.
Plus sérieusement, Vikash Dhorasoo est également revenu sur la possibiité de voir le conseil fédéral trancher, le 3 juillet prochain, sur l'avenir de Raymond Domenech à la tête de l'équipe de France. S'il milite comme Ribéry ou Vieira pour le maintien du sélectionneur actuel, Vikash le fait avec classe c'est-à-die en descendant l'un des rares concurrents à ce poste. "Je n’aime pas trop ce mec-là. Mais comme il ne m’aime pas non plus, ce n’est pas très grave", dit-il au sujet de Didier Deschamps.
Vikash, merci pour cette intervention.
<>

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jreje_10 62 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte