Magazine Humeur

JO Paris: En 2024 finis les soucis!

Publié le 14 septembre 2017 par Pierre Thivolet @pierrethivolet

JO Paris: En 2024 finis les soucis!

Paris 2024: Made for sharing? 


Quelle joie ! NOUS avons les Jeux Olympiques. C’est une chance pour la Seine-Saint-Denis, le département le plus pauvre d’Île de France. Avec la construction de la piscine olympique, les enfants de Saint-Denis deviendront de futurs Mauresmo, avec le village olympique, le centre de presse, autant de futurs logements qui élimineront le mal-logement. Et puis seront construites de nouvelles infrastructures qui serviront les parisiennes et les parisiens: Comme ce super RER pour relier l’aéroport Charles-De-Gaulle, pour 30 euros, ce qui permettra aux hommes d’affaires de ne plus se farcir les matins glauques dans des RER B bondés. Et puis tellement d’emplois. On parle de 250 000 emplois créés. Dont profiteront évidemment les jeunes depuis Bac – 2 jusqu’à Bac + 5. Qui sont, comme on sait, la main d’oeuvre recrutée en priorité par les grands chantiers du BTP. Bien sûr ne parlons pas des questions qui inquiètent comme la sécurité. Y penser toujours en parler jamais. Et puis surtout les JO vont booster l’attractivité de Paris. C’est vraiment utile, car notre capitale est peu connue, certains la confondent même avec une ville du Texas. ( petite référence cinéphile à nos amis allemands et le film de Wim Wenders Paris-Texas ). Et forcément ils sont déçus. Ils s’attendent à voir des cow-boys dans les rues et ils errent au milieu de migrants qui dorment sous la pluie, ils pensent voir Montmartre et ils croisent des rats, et des parisiens, comment dit-on à Marseille ou à Lyon ? Tête de chiens. Donc pas si magiques que ça. Ce qui explique que derrière les chiffres : Paris première destination touristique, la France première destination du monde, se cachent d’autres chiffres: Moins de recettes touristiques que l’Espagne ou les Etats-Unis, des séjours très courts, on traverse la France mais on va faire ses courses à Londres et la fête à Barcelone.  Mais en 2024, grâce aux JO, ce sera l’inverse. C’est magique. Comme Paris.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Thivolet 4273 partages Voir son profil
Voir son blog