Magazine

Un poème d'Albertine Benedetto

Publié le 15 novembre 2007 par Salson

Un poème d'Albertine BenedettoUn poème d'une amie après un passage sur le Chemin des Dames, sur les sculptures rendant hommage aux tirailleurs :

CONSTELLATION DE LA DOULEUR (Christian Lapie, septembre 2007)

Au Chemin des Dames
Faut pas des grands mots
Des qui cliquettent
Au revers des discours
En métal mémoire mensonge
Maman
Dans la langue intraduisible
Entre les barbelés de ceux restés
Propres sous le verre des médaillons

Au Chemin de leurs Mânes
C'est des mots humbles
A ras de terre boue cris
Des mots en listes aussi
Interminables comme

Un poème d'Albertine Benedetto

Avant les grands départs
Diouf Bessé Faro
Dieng Diembelé Dabo
Kirisamba et Diakité
Guillaume l'Etoilé tous
Expulsés des boyaux de la guerre
En colonnes encore
Rangés en monuments

Chemin des Dames

Pas de mots assez nus pour
La patience des morts dans leur froid infini
Mais des bleuets
Comme on fleurit des tombes
Et ces longues faces aveugles
Taillées dans le bois calciné

3 novembre 2007
Albertine Benedetto


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Salson 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte