Magazine Humeur

La disparition des tramways

Publié le 20 septembre 2017 par Raymondviger

L’élimination du tramway

Raymond Viger Dossiers Environnement et Société

À partir de 1922, l’objectif est de remplacer les tramways électriques par des autobus à essence, puis, en discréditant le transport en commun, de vendre des automobiles comme étant le moyen d’assurer de bons déplacements dans les centres urbains.

La disparition des tramwaysLes États-Unis comptaient 1200 sociétés de transport par tramway avec 44 000 kilomètres de voies, employaient 300 000 travailleurss et transportaient 14 milliards de passagers par année.

L’achat et le démantèlement des petites sociétés de tramway ne pose pas de problème pour GM. Les grands réseaux, tels la New York Railway ou la Los Angeles’ Pacific Electric étaient plus difficile. Et sans eux, la stratégie était vouée à l’échec.

Pour y arriver, GM découvre que les propriétaires de ces réseaux, les sociétés productrices d’énergie électrique, se servent de leurs sociétés de tramway, peu rentables, pour compenser les profits générés par la vente d’énergie et ainsi ne pas payer d’impôt.

Au début des années 1930, GM dénonce cette pratique en montrant les pertes fiscales pour l’État. Le Congrès adopte alors une loi interdisant aux compagnies énergétique d’être propriétaires de sociétés de tramways. Cela ne leur laissa pas d’autres choix que d’accepter de vendre à GM. En 18 mois, les 150 km de voies du tramway de Manhattan sont démantelés. C’est la fin du réseau new-yorkais.

Pour camoufler ses acquisitions et les démantèlements en série des réseaux, GM fonde en 1936 une société écran, la National City Lines (NCL). Pour brouiller ses détracteurs, la NCL avait créé de nombreuses autres entreprises dont chacune prenait charge d’une partie du territoire américain. Une alliance est créée avec la société pétrolière Standard Oil et le fabricant de pneux Firestone.

Résultat, plus d’une centaine de réseaux de tramway dans une soixantaine de villes ont disparus. Pour ces gestes antisociaux, en avril 1949, un jury fédéral déclare coupable GM d’avoir comploté avec Standard Oil et Firestone Tire. Ils héritent d’une amende ridicule de 5000 $ US. Le trésorier de GM est aussi reconnu coupable et reçoit une amende d’un dollar !?!

Autres textes sur Montréal 2042

Autres textes sur Environnement

Roman humoristique et éducatif sur la sexualité

Vanessa, Voyages dans les Caraïbes

La disparition des tramwaysRoman qui est un outil de discussion, de réflexion dans le respect sans être moralisateur. L’humour est une approche attrayant et aide à dédramatiser les situations.

25$ plus 4,50$ taxes et transport.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Autres livres pouvant vous intéresser:

L’amour en 3 dimensions

l-amour-en-3-dimensions-roman-cheminement-humoristique-croissance-personnelleLa relation à soi, aux autres et à notre environnement

Roman de cheminement humoristique. Pour dédramatiser les évènements qui nous ont bouleversés. Pour mieux comprendre notre relation envers soi, notre entourage et notre environnement. Peut être lu pour le plaisir d’un roman ou dans un objectif de croissance personnelle.

L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même et son environnement. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.

Pour commander par Internet:

  • En français L’amour en 3 Dimensions
  • En anglais Love in 3D.

Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymondviger 8617 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte