Magazine Société

Marketing

Publié le 23 septembre 2017 par Christophefaurie
"Un philosophe est semblable à un alpiniste qui, gravissant une montagne avec difficulté pour y jouir du lever du soleil, n'y trouverait que du brouillard... Il faudrait qu'il soit bien honnête pour ne pas prétendre que le spectacle était prodigieux." William Somerset Maugham​, traduit par Jean-Jacques Auffret.
Je me demande si ce n'est pas un problème auquel nous sommes tous confrontés. En particulier, nous pensons que notre emploi demande que nous affirmions que ce que fait notre entreprise est évidemment merveilleux, alors que nous n'en savons rien. C'est ainsi que l'on nous dit que l'avenir est à tout un tas de choses (objet connecté, big data, intelligence artificielle, OGM...) douteuses, qui, d'ailleurs, se renouvellent régulièrement.
(Il y a au moins deux moyens d'éviter cette erreur :
  • Parler d'expérimentation.
  • Ne pas promettre le Pérou, mais ce que peut faire, de manière quasi certaine, la nouveauté que l'on promeut.)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine