Magazine Culture

Critiques Séries : Star Trek : Discovery. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Publié le 25 septembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Star Trek Discovery // Saison 1. Episodes 1 et 2. The Vulcan Hello / Battle at the Binary Stars.


Alex Kurtzman, producteur et scénariste des derniers films Star Trek, s’est associé avec Bryan Fuller (American Gods, Hannibal) afin de créer une toute nouvelle série Star Trek, se déroulant dix ans avant le Star Trek original. C’est la première série de Star Trek depuis Enterprise qui s’était achevée en 2005. Bien que tout cela soit un peu too-much par moment, notamment dans la technologie qui est un peu trop avancée par rapport au Star Trek original, cela fonctionne tout de même très bien. Il y a des problèmes narratifs dans ces deux épisodes (surtout dans la première partie), mais c’est efficace et je me demande s’ils vont parvenir à rester efficace toute la saison. Notamment à cause des problèmes que la série a connu lors de son développement et faire en sorte que cela soit toujours aussi excitant et drôle plusieurs épisodes après. Et je dois avouer que j’avais beau être cité à l’idée de découvrir Star Trek Discovery, j’avais peur que cela soit mauvais et pourtant, les deux premiers épisodes mélangent tous les bons ingrédients qui ont fait le succès de cette franchise depuis des années. Et c’est important. Car la série sait être efficace et intelligente à la fois, un savoureux mélange séduisant.

Après un siècle de silence, une guerre éclate entre la Fédération et l'empire klingon, alors qu'un officier en disgrâce de la Starfleet se retrouve au centre du conflit.

Cependant, je trouve qu’il est à la fois intéressant et dangereux de situer Star Trek Discovery avant la série originale. Mais l’on comprend très rapidement pourquoi Discovery a fait ce choix alors que l’on se retrouve dans la première scène face à T’Kuvma, le leader Klingon parlant de sa haine contre la Federation et son désir de rassembler les Klingons afin de faire face à une menace envers leur espèce. Bien qu’une telle histoire pu se dérouler après Next Generation, je trouve intéressant le fait de situer Star Trek Discovery avant l’originale car cela permet aussi de construire les conflits que l’on a déjà pu suivre et de façon légèrement différente. Ensuite, T’Kuvma a beau être un vilain, ce n’est pas totalement la même chose, notamment car l’on passe suffisamment de temps avec lui pour comprendre ses motivations et qu’il a en partie raison. Nous avons également l’officier Michael Burnham (incarné par Sonequa Martin-Green, récemment vu dans The Walking Dead), héroïne de la série mais pas seulement. On sent que la série cherche à construire un truc autour d’elle et que cet ensemble est plutôt séduisant. Notamment car elle n’est pas comme les autres. Finalement, avec ces deux épisodes Star Trek Discovery s’y prend plutôt bien et donne envie d’y revenir. J’espère que la suite de la saison sera donc de bonne facture.

Note : 8/10. En bref, retour réussi pour l’une des plus grandes franchises de SF au monde.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte