Magazine Société

Feu

Publié le 26 septembre 2017 par Christophefaurie
Idriss Aberkane dit que la nature est une bibliothèque. Mais que l'homme n'a rien trouvé de mieux que de se chauffer en la faisant brûler. Il entend par là que si l'on parvenait à comprendre les procédés que la nature a inventés, on aurait accès à des merveilles. (Biomimétisme.)
En particulier, j'entendais ailleurs, que la nature réalise quasiment sans énergie, ce qui nous en demande une grande quantité. Ce qui laisse penser que, si l'on suivait son exemple, non seulement on n'aurait plus de risque de réchauffement climatique, mais que l'on pourrait mieux vivre qu'aujourd'hui.
Ce qui pose la question : la découverte du feu a-t-elle été aussi favorable qu'on le dit ? Et si cela nous avait rendu paresseux, et nous amenait à une auto-destruction accélérée ? Serait-il temps d'envisager un avenir à faible énergie (entropie) ?
Allez prendre vos leçons dans la nature, c'est là qu'est notre futur. (Léonard de Vinci)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine