Magazine Science

Une comète à observer aux jumelles

Publié le 25 septembre 2017 par Pyxmalion @pyxmalion

Découverte en juillet dernier, la comète C/2017 O1, venue des confins du Système solaire, se rapproche du Soleil. Sa luminosité a significativement augmenté ces dernières semaines. Elle est désormais visible avec une paire de jumelles, une lunette astronomique ou un télescope.

Comme toujours, les comètes sont surprenantes et assez imprévisibles. Parmi celles qui ont été découvertes dernièrement : C/2017 O1 (ASASSN1). Elle a été repérée le 19 juillet par les caméras d’ASASSN (All Sky Automated Survey for Supernovae) — se prononce « assassin » — installé sur le Cerro Tololo, au Chili. C’est d’ailleurs la première détectée par ce programme de recherche de supernovæ.

Est-ce sa première visite dans le voisinage du Soleil ? Pour l’instant, les astronomes n’ont pas encore beaucoup d’éléments à son sujet. Cependant, les premières études suggèrent fortement que cette comète à longue période vient de très loin, du nuage de Oort, aux confins du Système solaire.

Une comète à observer aux jumelles

La C/2017 O1 (ASASSN1) photographiée le 23 septembre — Crédit : Michael Jäger

Une comète visible entre les Hyades et les Pléiades

Cet été, quelques jours après sa découverte, un sursaut d’activité a multiplié la luminosité de C/2017 O1 par 100, la faisant passer de la magnitude 15.3 — très faible — à 10. Mais ce n’est pas fini car ce petit astre glacé poursuit sa route vers le point de son orbite le plus proche du Soleil, le périhélie. Ce sera le 14 octobre. Et quatre jours plus tard, le 18 octobre, elle sera au plus près de la Terre : 108 millions de km. Actuellement de magnitude 9.5, sa luminosité devrait continuer à augmenter au cours de cette période de rapprochement avec le Soleil. Elle pourrait atteindre la magnitude 8.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pyxmalion 20033 partages Voir son profil
Voir son blog