Magazine

Ski et aéroports

Publié le 27 septembre 2017 par Go11
La plupart du temps, les grandes stations de ski vivent et meurent en fonction de leur proximité d'un aéroport qui offre suffisamment de vols.
Le plus grand l'aéroport, la plus élevée sa fréquentation et sa proximité avec une station de ski, aura un impact énorme la fréquentation de cette dernière.
Aux États-Unis, lors des 40 dernières années, la durée de séjour moyenne aux sports d'hiver est passée de la semaine traditionnelle à juste 4 ou 3 jours, nécessitant un temps de transit entre l'aéroport et la station, le plus court possible.  Historiquement, Denver et son grand aéroport ont bel et bien établit le tourisme hivernal au Colorado.
Aujourd'hui, grâce à sa plaque tournante Delta et sa proximité des meilleures stations de ski d'Utah, Salt Lake City a vu sa fréquentation s’accroître considérablement par les hivernants, sans compter qu'un nouveau terminal en cours de construction, devrait encore conforter la popularité de l'Utah parmi les skieurs.
L'Europe n'est guère différente avec Genève et Easyjet qui sont devenu un atout majeur pour attirer les skieurs dans les Alpes françaises et la suisse voisine ...
Ski et aéroports

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte