Magazine Société

Le FMI satisfait des réformes mises en place en Egypte

Publié le 27 septembre 2017 par Enjeux.info @enjeuxinfo

Le FMI satisfait des réformes mises en place en Egypte

Le Fonds Monétaire International (FMI) s'est réjoui des réformes mises en place par l'Egypte. Dans les mois à venir, l'institution de Bretton Woods va débloquer une tranche supplémentaire de son prêt de 12 milliards de dollars sur trois ans accordé au pays des pharaons.
Le Caire avait entamé l'année dernière un programme de réformes économiques dans l'optique d'obtenir ce financement. Le gouvernement égyptien a ainsi décidé en novembre dernier de laisser flotter la monnaie locale, ce qui a donné lieu à une forte dévaluation et à une montée de l'inflation.
Ce dernier indicateur a évolué de plus de 30 % en rythme annuel au deuxième trimestre de 2017. L'inflation a également été stimulée par d'autres réformes à l'instar de la baisse des subventions publiques, entre autres, sur les carburants et l'énergie.
Le FMI a rendu public mardi son premier rapport sur la mise en place des réformes. " Les réformes structurelles pour ranimer la croissance et l'emploi progressent bien ", juge l'institution dans ce document.
De son côté, le chef de la mission du FMI pour l'Egypte, Subir Lall, a estimé que " les mesures prises par les autorités ... étaient nécessaires pour inverser l'accumulation des déséquilibres qui entravaient une croissance plus élevée et la création d'emplois ". Ce responsable s'attend à une inflation à chiffre unique en 2019.
Le prochain rapport du FMI paraîtra en décembre prochain, avant le déblocage de la troisième tranche du prêt (2 milliards de dollars). L'Egypte a d'ores et déjà touché 4 milliards de dollars lors des deux premiers versements.

Tagged Bretton Woods, Égypte, FMI, Fonds Monétaire International, inflation, Subir Lall

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Enjeux.info 361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine