Magazine

Sentaï School tome 1 - L'école des Héros

Publié le 28 septembre 2017 par 7bd @7BD
Sentaï School tome 1 - L'école des Héros Série: Sentaï School
Titre: tome 1 - L'école des Héros
Auteurs: Philippe Cardona (scénario et dessin) et Florence Torta (scénario et couleur)
Éditeur: Olydri éditions
Année: 2016
Nombre de pages: 128
Cette année Ken fait sa rentrée dans un établissement pas comme les autres. Accompagné de ses nouveaux camarades, Toa, Keiji, Hongo et Duke, il s'apprête à démarrer l'année scolaire dans la prestigieuse Sentaï School. Cette école forme les super-héros de demain.
Exit les cours de math, d'histoire-géo... etc. Ici, les élèves prennent des leçons de ténébritude auprès du professeur Harlock, ou encore de judo avec Judoboy senseï.
Mais la bande de cinq amis n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler des élèves modèles. Avant de sauver le monde et de lutter contre le crime, il faudra déjà réussir les épreuves et aventures que leur réserve la Sentaï School.
L'année scolaire s'annonce mouvementée...
Sentaï School - des méthodes d'apprentissage différentes
Après une première publication de la série Sentaï School au début des années 2000, Philippe Cardona et Florence Torta ont récupéré les droits en 2015. Ils ont ainsi voulu donner une seconde vie à leur bande de joyeux lurons, future élite des super-héros.
Grâce à une campagne de financement participatif réussie, Sentaï School connait donc un nouveau départ en 2016.
La campagne a permis aux deux auteurs de retravailler et de republier les cinq premiers tomes. Elle leur a aussi donné l'occasion de créer de nouvelles aventures, qui sont à découvrir dans le 6ème volet de la série, sorti en juin 2017.
Le tome 1 de Sentaï School démarre par 6 pages en couleur, sur papier glacé. Puis le reste est en noir et blanc, sur un papier classique.
La BD, tirée principalement de l'univers manga, se découpe en plusieurs chapitres courts, d'une dizaine de pages, à la façon d'un animé.
Sentaï School - des personnages chibi tirés des mangas des années 80
Le dessin des personnages est traité sous forme de chibis (petits personnages super déformés) à quatre doigts, pour rajouter un côté encore plus comique aux gags.
Les lecteurs de la génération Club Dorothée, reconnaîtront certains élèves ou profs de l'histoire, comme Albator, Olive et Tom, les chevaliers du zodiaque, et j'en passe...
Et que seraient les super-héros, sans des super-vilains à affronter ?!
Notons aussi la présence récurrente d'un personnage, un homme chauve-souris américain que nous ne citerons pas.
C'est avec un grand plaisir que j'ai redécouvert les aventures de la Sentaï School, que j'avais connu il y a quelques années grâce à la publication dans les pages du magazine Coyote.
Retrouver l'univers des super-héros de mon enfance dans ces aventures loufoques et drôles est un vrai moment de bonheur et de rigolade.
Mais pas besoin de connaître cet univers pour apprécier la série qui saura toucher tous les lecteurs, et leur décrocher quelques rires et sourires.
Je terminerai par une citation de Duke: "de tous les coins de l'univers, la Terre est menacée, bruits de canons et bruits de guerre, sans la Sentaï School, que va-t-il arriver?"

Juju Gribouille
Inscrivez vous à notre newsletter :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


7bd 7128 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte