Magazine Culture

Critiques Séries : Porters. Saison 1. Pilot (UK).

Publié le 29 septembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Porters // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Les britanniques aiment les comédies et Dave HD semble vouloir être une référence du genre. Avec le premier épisode de Porters, tente de faire quelque chose d’intéressant et ça fonctionne plutôt bien. Notamment la scène de l’ascenseur au milieu de l’épisode qui est vraiment fun pour le coup. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cela aille dans ce sens là, mais je suis heureux du résultat. Je pense que Porters fait partie des bons élèves de la comédie médicale alors que ce n’est pas un genre facile. Dans un premier temps car le genre médical est un genre qui est rarement original. Mais Porters sait très bien être originale car justement elle ne se prend pas la tête et s’amuse avec tout ce qu’elle a sous la main et qui peut arriver dans un hôpital. Ce premier épisode est d’une certaine façon similaire à Scrubs par exemple d’un point de vue de cette volonté de faire de l’humour un brin absurde. Faire revenir à la vie quelqu’un qui était déclaré mort ? C’est tout de même très drôle. C’est sans compter sur la présence de Kelsey Grammar en guest dans cet épisode et pour le coup, ça fonctionne très bien là aussi. Tout cela donne un petit plus à Porters qui nous fait apprécier la série un peu plus.

Simon Porter rêve de réussir ses examens de médecine pour devenir docteur. Pour l'heure, il commence au bas de l'échelle. Aux côtés de Frankie et Lucy, il devient le meilleur brancardier que l'hôpital n'a jamais vu. Personne ne se doute qu'il effectue secrètement des greffes dans le sous-sol, tentant de ne pas tuer ses patients...

Porters c’est l’histoire de Simon Porter, un jeune interne qui se retrouve au beau milieu de toutes les histoires de l’hôpital. Il veut vraiment devenir un docteur, sauf que ce n’est pas aussi facile qu’il pourrait l’imaginer. Les personnages qui l’entourent sont eux aussi travaillés, bien écrits et intéressants, ce qui permet de créer une vraie dynamique qui fonctionne de façon instantanée. Je ne connaissais pas forcément Edward Easton, mais dans le rôle de Simon Porter il ne s’en sort pas trop mal. Il est suffisamment bien dans ses baskets avec ce rôle pour que la comédie roule toute seule sans problème. Finalement, Porters aurait pu être une série compliquée, ou en tout cas compliquée à apprécier mais je trouve que l’alliance entre la comédie et le médical fonctionne finalement bien mieux quand il tente de rire de son monde. J’en avais ma claque des séries médicales qui se ressemblent et s’inspirent les unes des autres, pour finir par ne ressembler à plus rien. Mais Porters me rappelle ce que j’avais ressenti avec Scrubs il y a des années de ça maintenant. Donc je serais là pour la suite de la saison, sans problème.

Note : 6.5/10. En bref, sympathique et réussie, une comédie médicale qui fonctionne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte