Magazine Culture

Gotham (Saison 3, épisodes 14 à 20) : bien choisir son camp pour mieux régner

Publié le 29 septembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews


La saison 3 de Gotham aura été l’occasion de chambouler un peu tout ce qui avait été mis en place durant les deux premières saisons. La série a encore des défauts mais tente d’en venir à bout petit à petit, quitte à devenir par moment trop sombre et trop complexe pour réellement plaisir au grand public. La saison et son arc narratif sur le virus était intéressant mais ce que je trouve d’assez dommage là dedans c’est le fait que la série a encore un peu de mal à devenir brillante. Il y a des moments de grâce où la série tente des choses mais certains épisodes ne sont pas suffisamment bien équilibrés, ce que je trouve dommage finalement. Fort heureusement que certains épisodes sont plus brillants que d’autres. J’ai notamment beaucoup aimé 3.14 chez les Wayne avec tous ces vilains  complètement cinglés. Mais cette saison se repose alors sur plusieurs personnages, plusieurs intrigues différentes. Certaines histoires comme celle de Lee et Jim sont peut être moins bien construites que d’autres mais je trouve dommage de gâcher autant Morena Baccarin dans cette série. Elle ne sert à rien et le fait qu’elle puisse ne pas revenir dans la série me déçoit forcément car elle était un rayon de soleil dont Gotham avait réellement besoin. C’est en tout cas ce que j’imagine. Dès que Gotham nous plonge complètement dans l’univers de Batman et de ses comics, alors les épisodes sont séduisants.

Le délire est plaisant car l’on sent aussi que les scénaristes se plaisent à écrire des épisodes de ce genre là. Ce que cette saison nous offre c’est aussi une façon de nous préparer à de nouveaux héros emblématiques, notamment avec la naissance de Batman. Ou encore de Catwoman. Si depuis le début de la série Selina est une Catwoman qui se cherche et apprend, il fallait bien qu’elle devienne petit à petit ce que personnage que personnellement j’ai beaucoup aimé dans l’oeuvre de Batman au cinéma ou en série animée. Si dans le final elle n’est pas encore née, Selina s’en approche petit à petit. Notamment car elle a désormais son fouet ! Son évolution est très intéressante à voir alors que l’on a vraiment l’impression de voir le personnage grandir sous nos yeux. Du côté de Bruce Wayne, on assiste petit à petit à la naissance du Batman. Au début, Bruce était un enfant innocent et puis petit à petit et à cause de ses rencontres ou de ce qu’il va vivre de dangereux face aux vilains de Gotham, il va décidé de devenir ce chevalier noir prêt à sauver les gens en détresse. Ce n’est pas encore non plus le Batman que l’on a connu dans les films, séries animées ou même certains dans les comics. La série continue également de créer des intrigues qui font écho à d’autres histoires de l’univers DC Comics.

Notamment quand Bruce poignarde tragiquement Alfred et le ressuscite dans le puit de Lazare de Ra’s Al Ghul. Cela ne vous dit rien ? Peut-être que vous devriez vous mettre à Arrow qui a fait un truc véritablement important. Gotham met en place petit à petit des intrigues pour la saison 4 qui va débuter aux Etats-Unis. Les personnages vont se retrouver dans de nouvelles situations et Gotham semble avoir compris pas mal de choses sur tout ça. La saison 3 a tout de même eu ses moments de faiblesse aussi avec des épisodes poussifs, répétitifs voire même très ennuyeux, ou encore des épisodes à la résolution trop simpliste, mais finalement les derniers épisodes de la saison permettent de nous donner envie d’en voir plus et donc de donner un vrai coup de fouet à cet ensemble. Ce que j’ai hâte de voir c’est ce que la série compte faire de certains de ses personnages, et des questions qu’elle laisse en suspend. Notamment la théorie que Barbara pourrait ressusciter et devenir Harley Quinn, la complice du Joker que j’aime beaucoup dans la série animée et que j’espère voir ici prendre une place intéressante. Finalement, Gotham a encore de belles années devant elle si elle s’en donne les moyens. Mais il va falloir aussi donner un coup de fouet à l’ensemble et éviter que le côté procédural prenne par moment trop le dessus…

Note : 6.5/10. En bref, une fin de saison plutôt correcte qui donne envie de se plonger dans la suivante.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte