Magazine Culture

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 14. Episodes 1 et 2.

Publié le 29 septembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Grey’s Anatomy // Saison 14. Episodes 1 et 2. Break Down the House / Get off on the Pain.


Autrefois, Grey’s Anatomy était la reine des double épisodes, mais la saison 13 était mauvaise, ennuyeuse malgré quelques jolis moments. A la fin de la saison précédent, Owen découvrait que sa soeur était finalement toujours en vie. Cet épisode utilise alors cette intrigue mais ce n’est pas la seule chose importante et le moins que l’on puisse dire c’est que l’on a connu mieux en termes de cliffanghers. Car si le but est de sauver la vie de la soeur d’Owen, l’hôpital doit aussi toujours essayer de s’en sortir suite à l’explosion de l’an dernier qui a fait quelques dégâts. Dans un sens, ce double épisode ressemble bel et bien à un retour. C’est comme revenir de vacances et retrouver ses collègues de bureau en pleine forme. Tout le monde semble enfin là pour s’en sortir. Dans le rôle de Megan (la soeur d’Owen) nous avons Abigail Spencer, parfaite dans le rôle mais sous exploitée à mon goût. Je pensais qu’il y aurait un peu plus à faire avec elle mais pour le moment, la série ne le fait pas. Quand cette saison a été annoncée, le casting l’a décrite comme plus légère, plus drôle et plus sexy que jamais. Si Grey’s Anatomy se transforme en soap léger et éloigne alors tous les drames catastrophes dont elle a toujours connu le secret, je ne sais pas du tout ce que cela peut donner.

Notamment car il y a des personnages que je n’apprécie pas forcément et d’autres qui ne peuvent plus évoluer, qui sont coincés au milieu de l’hôpital. C’est le retour de tout le monde au boulot et notamment d’Amelia mais même si je trouve que Grey’s Anatomy semble partir sur la bonne voie cette année, j’ai peur qu’au delà de ces deux épisodes la série retombe dans les pièges de la saison précédente. Surtout que l’on peut voir que les intrigues lancées pour le moment ne sont pas toutes aussi passionnantes que l’on ne pourrait bien évidemment le souhaiter. Les deux épisodes avancent de façon assez rapide, sans jamais se prendre la tête. On assiste souvent à des tas de discussions entre les personnages, ce qui d’un côté est une bonne chose et peut apparaître comme pompeux à d’autres. Mais Grey’s Anatomy a besoin de trouver un nouvel équilibre pour mieux rebondir. Elle sait raconter pas mal de choses et dans ses 13 années d’existence elle a déjà exploré énormément de terrains, mais je me demande ce que Grey’s Anatomy va faire cette année. Avec Megan, Grey’s Anatomy créée forcément d’autres liens qu’avec Owen. Car il y a une romance entre Megan et Riggs qui a eu lieu par le passé. Mais si Riggs pouvait disparaitre de la série, je serais heureux.

Riggs était l’un des gros points noirs de l’an dernier. Pas sûr que j’ai envie de me coltiner ce personnage et l’une des intrigues principales de la saison avec lui au coeur même de tout ça. Sans compter que la relation entre Riggs et Meredith est loin d’être ce que Grey’s Anatomy a fait de mieux. Finalement, Grey’s Anatomy ne s’en sort pas trop mal et nous permet de passer un bon moment, en tentant de nous faire oublier les erreurs de l’an dernier à sa façon.

Note : 5.5/10. En bref, un retour léger comme il fallait.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte