Magazine Conso

Voiture hybride rechargeable : pourquoi la choisir ?

Publié le 30 septembre 2017 par Guillaume Frechin @LHommeTendance

Le secteur automobile est en pleine mutation. On parle de plus en plus de véhicules autonomes ou encore de voitures 100% électriques. Sur le papier l’histoire est belle. Pourtant sur nos routes, concrètement celles-ci se comptent sur les doigts d’une main. On pense naturellement à Tesla qui propose des berlines totalement électriques. Faut-il encore avoir les moyens de s’offrir un de ces bolides très avancé (90K€ environ) et ne réaliser que des courts ou moyens trajets (autonomie max 500 km environ).

Voiture hybride, tous les constructeurs doivent s’y mettre

Les émissions de CO2 sont devenues la bête noire des défenseurs de l’environnement, et au fil du temps des gouvernements. On a tous pris conscience que nous ne pouvions pas continuer à polluer nos villes et notre planète en général de la sorte. Pointée du doigt, le secteur automobile sait qu’il a une part de responsabilité. D’ailleurs, il l’assume et déploie une énergie considérable pour faire évoluer ses véhicules vers le 0 émission de CO2 depuis une petite vingtaine d’années. En premier lieu, c’est Toyota qui a commercialisé une voiture hybride : la Prius qui combine moteur thermique + batterie électrique. Aujourd’hui chaque constructeur intègre des moteurs électriques dans ces véhicules. La consommation d’essence est censée baisser en même temps que les émissions de CO2 diminuent. Pourtant, le consommateur se heurte à plusieurs obstacles qu’il faudra rapidement surpasser : Le coût à l’achat de ces voitures hybrides, la faible autonomie 100% électrique (50km environ) ou encore le manque de bornes de recharges électriques disponibles en ville.

Recharge voitures électriques et hybrides

Recharge voitures électriques et hybrides

Voiture hybride, nous devons sauter le pas rapidement

Même si l’effort doit en premier lieu venir de l’offre et donc des constructeurs, nous (consommateurs) devons également tirer le marché de l’hybride vers le haut. Plus nous achèterons de véhicules semi-électriques, plus les constructeurs seront prêts à investir en recherche et développement pour ensuite nous proposer des voitures propres. Plus nous nous tournerons vers l’hybride et plus l’Etat mettra les moyens pour que nous puissions brancher nos batterie. Nous avons tous un rôle à jouer dans cette transformation mécanique, électrique et donc écologique. Soyons plus que Consommateur, soyons ConsommActeur !

C’est en effet possible puisque les aides ne manquent pas au moment d’acheter une voiture hybride. Aide de l’état, prime écologique, taux d’intérêt très bas, primes de reprise des anciens véhicules … Bref les offres de financement sont intéressantes, d’autant plus quand on regarde ensuite les avantages de posséder une voiture hybride. 

Pourquoi acheter une voiture hybride ? 

  • Pour faire évoluer le marché et les mentalités comme mentionné ci-dessus
  • Pour réduire ses émissions de CO2 et participer à la dépollution des villes
  • Pour réduire sa consommation d’essence et économiser de l’argent en allant moins souvent à la pompe
  • En mode 100% électrique votre véhicule ne fera aucun bruit si ce n’est celui des pneus qui roulent sur le bitume
  • Si vous habitez en ville, l’hybride est le choix idéal car petite vitesse + petits trajets = utilisation importante du système électrique donc = moins de bruit, plus d’économie et 0 pollution. 

Voiture hybride : les nouvelles avancées technologiques

Avant de passer au 100% électrique pour tous, il reste encore un peu de chemin à parcourir. Les ingénieurs ne cessent de faire évoluer leurs moteurs pour nous proposer des véhicules de plus en plus autonomes et de plus en plus écologiques tout en conservant une fourchette de prix relativement raisonnable. Aujourd’hui, un groupe comme PSA par exemple travaille d’arrache-pied pour sortir dans les prochains mois des véhicules innovants, la voiture hybride de demain, toujours plus autonomes, plus intelligentes et plus verte. Voyez dans la vidéo ci-dessous comment les véhicules de demain seront double-motorisés (thermique + électrique) pour nous offrir des performances équivalentes à celles que l’on peut trouver aujourd’hui avec un moteur 100% essence. 

L’avenir promet donc d’être plus électrique si et seulement si nous conducteurs sommes assez impliqués dans cette chaîne d’évolution. A nous de faire marcher ces nouvelles technologies et de les faire évoluer le plus vite possible vers des technologies à énergies renouvelables et non polluante. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaume Frechin 7683 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines