Magazine Société

Intelligence artificielle

Publié le 29 septembre 2017 par Christophefaurie
Une spécialiste du langage me disait que les robots étaient préférables aux hommes. Car de moins en moins de gens savent s'exprimer correctement. Le robot, pour sa part, a un langage programmé pour respecter la syntaxe, mais aussi nos conventions, en particulier la politesse. Et il ne se fatigue jamais, et il ne fait pas d'erreurs. Mais, contrairement à l'homme, il peut s'enrayer et partir dans une sorte de délire, a-t-elle aussi constaté. Il faut prendre la question au sérieux. Selon ce que vous dîtes au marché il fait votre fortune ou il vous laisse en faillite.
Paradoxe : voilà qui condamne l'intelligence artificielle ? En effet, je constate qu'elle peut donner de bons résultats, mais cela demande un travail préliminaire important. En fait, beaucoup d'intelligence. Or, aujourd'hui on fait usage de l'intelligence artificielle justement dans l'espoir d'éviter d'avoir recours à sa propre intelligence...
(Une histoire que je raconte souvent est que, peut-être pour la première fois dans l'histoire, la productivité anglaise a régressé. La raison en est que les salaires y ont tant baissé que les entreprises préfèrent utiliser des hommes que des machines... Cela explique peut-être que l'on ait tant fait appel à l'immigration.)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine