Magazine Techno/électro

Times Are Ruff réalise la mixtape Electrocorp #80

Publié le 29 septembre 2017 par Crocblanc

Le trio Times Are Ruff, basé à La Haye, est au centre d’une scène Funk / Post-Disco hollandaise bouillonnante avec pour tête de fil les petits de gars de Fouk, Nachtbraker, Frits Wentink et bien entendu Detroit Swindle.

En plus des casquettes de producteurs et DJs, les Times Are Ruff portent celle de gérants du label éponyme sur lequel on retrouve essentiellement leurs propres travaux, mais aussi les efforts de Junktion, Larry De Kat, ou encore Awanto.

Nous les accueillons sur notre série de mixtapes avec une certaine excitation, après avoir mis en avant leur dernière sortie via une première exclusive. Au fil des 1h30 de ce voyage musical, le trio explore une grande variété de styles, à commencer par la Nu Disco et une magnifique intro signée Blackbelt Andersen, qui remixe Sankt Göran « My Friend Played The Guitar » (sorti chez Solardisco, le label de Maelstrom). Le morceau se fond dans la Micro/Deep-house de LoSoul qui met les choses à plat avant d’être rattraper par le groove incroyable de Nicholas et son « Catch The Sun » sorti en 2015 chez 4 Lux. La touche hollandaise est bien présente… et ce n’est que le début car les Times Are Ruff enchaînent avec un doublé Crème Organization / Dekmantel, deux des microcosmes néerlandais les plus en vue du moment, et respectivement représentés par Simoncino & Vincent Floyd « Memories of Summer » et Bruxas avec son très ensoleillé « Tropicacovas ».

Le titre de Brian Harden qui suit fait retomber la pression, avant de repartir sur une sélection House-to-Disco qui passe en revue Gemini Sounds, le très funky Rahaan « Make You Blind » ainsi qu’un petit remix de Kenny Dope bien senti.

La fin du mix n’est pas en reste, elle réserve encore son lot de surprises avec de grands moments, à l’instar de Armando « Worldbeat » sorti chez Radical Fear en 96… ou encore le très soulful DJ Fudge « Tafina ». Times Are Ruff termine son voyage sur des notes acidulées et une rythmique bien musclée, concluant cette course folle d’1h30 en accélérant jusqu’à la dernière seconde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Crocblanc 13041 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine