Magazine High tech

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Publié le 28 septembre 2017 par Gamesngeeks @gamesngeeks

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Project Cars 2 lance la saison des sorties jeux vidéo pour les courses automobiles. Je n'oublie pas F1 2017 dont le test se trouve ici et Dirt 7 (test à venir) mais qui se focalisent sur une seule discipline et il le fait bien (F1 2017). Et en face, il y a du lourd voire du très lourd avec notamment Forza Motorsport 7 sur Xbox One et Gran Turismo 7 sur PS4 pour le coté simulation et Need for Speed Payback pour l'arcade, sans oublier The Crew 2 mais qui arrivera l'année prochaine. Du coup que vaut se second opus. Car le premier était axé simulation pure et du coup privilégiait une seule partie des gamers/drivers. D'ailleurs j'avais eu du mal et du coup le test n'était pas sorti.

Le test est réalisé à la manette.

Fiche Technique de Project Cars 2

  • Date de sortie initiale : 22 septembre 2017
  • Développeur : Slightly Mad Studios
  • Éditeur : Bandai Namco Entertainment
  • Plates-formes : PlayStation 4, Xbox One, PC
  • Genres : Simulation Auto, Course
  • Test réalisé à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Test Project Cars 2 – LA simulation auto
Petit résumé

Dans la continuité du succès de Project CARS, Project CARS 2 ouvre pour tous les fans de la franchise une nouvelle ère de simulation de sport automobile : la plus grande sélection de circuits jamais vue sur console, une jouabilité exceptionnelle entièrement repensée pour une manette de jeu, 9 disciplines, 29 catégories, 180 voitures parmi les marques les plus prestigieuses et plus de 140 circuits " évolutifs " répartis sur 60 sites exceptionnels qui vous feront vivre une expérience de pilotage ultime.

Le mode carrière de Project Cars 2

Partie charnière du jeu, celle-ci se divise en trois parties. Libre à vous de choisir par lequel commencer. Mais je déconseille le kart car je le trouve inconduisible et pas vraiment représentatif d'un kart. Du coup je pense le faire une fois les deux autres parties terminées. Et cela va déjà prendre pas mal de temps. Car chaque partie est divisée en 6 Tiers et pour y arriver il faudra être bien classé dans les tiers précédents.

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Et à l'intérieur de chaque tier, il y aura une phase de qualification et au moins une phase finale qui dure beaucoup plus longtemps. Et puis chaque course est divisée en trois parties, les essais super important pour réaliser le meilleur tour et essayer différents réglages, la qualification pour essayer de partir en pole et enfin la course. Il est possible de désactiver les deux premières parties, mais à ce moment là vous partirez dernier. Un challenge de plus? Au temps dire qu'il y a de quoi faire et surtout il y a du niveau. Et quand vous aurez terminé, et bien il reste le online où là c'est sans fin.

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Et quasiment toutes les catégories y passent, du kart à la F1 en passant par le rallye etc... Du coup, il y en a pour tous les gouts.

La conduite

Point fort ou point faible du jeu, je ne sais pas en fait. J'aime les jeux de course, mais ce que j'aime avant tout c'est pouvoir m'amuser. Et au départ avec Project Cars 2, c'est dur, la voiture ne tourne pas, elle ne va pas vite etc... En fait cela est du aux réglages de la voiture (d'ailleurs on y revient un peu plus bas). Car une fois réglée, on peut enfin s'amuser. Mais il faudra le faire pour chaque course et chaque voiture. Contrairement aux autres jeux codemasters ou turn10, ici la faute ne pardonne pas car pas de replay ou retour arrière possible. Du coup cela rajoute une bonne part de stress et de tension dans les derniers tours. Mais excellent.

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Les véhicules et circuits

En queue de peloton par rapport aux autres simulations, Project Cars 2 n'affiche que 182 voitures et 46 circuits avec plusieurs tracés. Il y a de quoi faire. Par contre pas possible de modifier les voitures, du moins dans les premiers tiers. Ainsi on sera logé à la même enseigne vis à vis de nos concurrents. Et puis il vaut mieux 100 voitures bien faites que 1000 bâclées non?

Les réglages

Revenons sur les réglages, car c'est grâce à eux que vous pourrez gagner les courses plus facilement. Et si comme moi vous n'y connaissez pas grand chose, pas de souci, votre ingénieur vous posera quelques questions et selon vos réponses, vous proposera quelques réglages. Du coup c'est plutôt ludique et on pourra peaufiner les réglages par nous même. Très instructif!

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Le paramétrage

Comme dans le premier opus, il vous sera nécessaire de régler les contrôles à la manette afin qu'ils correspondent à votre style de conduite. Je pense surtout à l'angle de braquage des roues, mais aussi à l'accélération à la gâchette.

Pour Finir

Project Cars 2 fera plaisir aux joueurs cherchant à repousser leurs limites de pilotage et aussi de réglages. Par contre ceux qui veulent rouler sans prise de tête passeront surement leur chemin.

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Test Project Cars 2 – LA simulation auto

Créateur et Administrateur de Games & Geeks. Passionné des jeux vidéo et de l'actu Geek, j'essaierai de partager celle ci avec vous.
Vous pouvez me retrouver sur: Xbox/PS3 : Initiald0613 ou PS4 et Xbox One


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gamesngeeks 3937 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte