Magazine Politique

Carte postale d'Autun côté romain

Publié le 30 septembre 2017 par Falconhill

Le début de l'automne et cet été indien me donne envie de me retourner vers mon été. Et mon petit périple bourguignon.

Je reviens à Autun. Je voulais voir cette ville. En fait, c'est un petit musée ouvert.

J'avais posté une carte postale sur le Autun intérieur. Celui des églises, du moyen âge. Ici, je poste le Autun romain. Le Autun antique.

Celui d'un théâtre antique assez fascinant ouvert à tout public. Pas de porte, pas de tourniquet. Et un endroit que l'on n'imagine jamais trouver aux portes du Morvan.

Carte postale d'Autun côté romain


Carte postale d'Autun côté romain

Ce 15 Août vers 11 heures, le ciel se débarrassait de ses nuages. Et toujours personne. Ville vide, mais accueillante. Et pleine de surprise.

Dont ce théâtre antique. J'y reste encore le temps d'une photo. En pensant que j'habite à 9 km d'Orange, la ville dont la maternité a vu naître mes enfants, et dont le théâtre antique est formidable. Avec le souvenir aussi de jolis concerts dans les théâtres antiques de Vienne (Sting c'est bien) et Arles.

Carte postale d'Autun côté romain

Un peu plus loin du centre, deux autres curiosités. Cette pyramide de Couhard, vieille nécropole qui est juste fascinante. Sur un point haut d'où on domine la ville d'Autun, avec derrière nous le Morvan qui nous regarde.

Carte postale d'Autun côté romain

Et de l'autre côté de la ville, le Temple de Janus. Une autre curiosité qui laisse sans voix.

Carte postale d'Autun côté romain

Carte postale d'Autun côté romain


Un billet de pas grand chose du samedi soir. Une autre carte postale. Je pense que j'écrirai un dernier billet sur Autun, car cette ville m'a vraiment marqué.

Pour la petite histoire de les vacances, nous avions ensuite pris la route pour Dijon. Je ne connaissais pas, j'ai adoré cette autre ville musée à ciel ouvert, d'un autre genre.

A part ça, il pleut. Le PSG est décidément extraordinaire. Et politiquement, je suis vraiment déçu par ce début de mandat Macron, et par des symboles que je trouve inquiétants. Cette semaine, des signaux fiscaux qui accentuent encore le caractère injuste et punitif de la fiscalité. Et le ponpon aura été cette braderie industrielle d'Alstom, qui témoigne vraiment d'un pilotage à vue de notre exécutif.

Mais la principale question reste de savoir quel film on va regarder ce soir. Falconette veut regarder un film, et elle se moque de savoir si je vais ou non dormir à la dixième minute... sans doute on tentera le film Batman et Superman... j'avais acheté le Bluray, et je me dis que si je m'endors, ca ne sera pas bien grave...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines