Magazine

P P P qu'est que tu dis ?

Publié le 28 septembre 2017 par Jihelpe
PPP ou la Prérogative de la Puissance Publique

« Pour qu’une décision soit administrative, la réunion de trois éléments est nécessaire. Il faut qu’elle soit normatricequ’elle fasse grief, qu’elle se rattache à la fonction administrative  et qu’elle relève des prérogatives de puissance publique dont dispose l’administration »Juste pour l’anecdote, car ce n’est pas de ce PPP que je vais parlerPPPLe partenariat Public PrivéSi Cour des comptes reconnaît à ce "mode innovant d’achat public" de "répondre aux difficultés budgétaires à court terme" des collectivités locales, elle estime que les PPP "ne peuvent pas résoudre ces difficultés et génèrent des fortes contraintes à long terme""l’équilibre économique est souvent défavorable aux collectivités qui ont rarement la capacité d’en assurer le suivi"...Après analyse de 29 partenariats conclus entre opérateurs privés et collectivités, la Cour des comptes réitère ses réserves sur ce type de contrat, aux coûts mal maîtrises et qui doit rester dérogatoire.Cf Gazette des communes Exemple
Un PPP tel qu’ils le sont presque tous, même d’une façon moins voyante :Corbeil-Essonnes, la construction d’un hôpital.Résultat des courses : Explosion des coûts (plus de 100 millions d'€uros) Retard de plus d’un an Augmentation du loyer demandé (passant de 29 à 40 millions d’€uros) 8 000 malfaçons identifiées ! Malgré l'année de retard, et l’impossibilité d’investir le bâtiment en l’état, l'hôpital est contraint de payer le loyer -près de 40 millions d'euros- pour un bâtiment qu'il n'occupe pas !

Le CHSF était surtout connu jusque là pour avoir essuyé les plâtres des « PPP », partenariats public-privé, dans la construction des hôpitaux.
Une expérience cuisante qui a conduit l'hôpital a être, théoriquement, en cessation de paiement dés son ouverture, puisque le loyer demandé par le constructeur, Eiffage, couvrait le budget annuel de l'établissement.


Deux petits extraits d’un journal qui, a priori, n’est pas vraiment d’extrême gauche : ChallengeL'affaire est avant tout politique. Conseiller général (PCF) de l'Essonne, Bruno Piriou est un des premiers à mettre en garde contre le gigantisme du projet "Le maire de droite de Corbeil-Essonnes, Serge Dassault voulait laisser son empreinte sur la commune avec un équipement surdimensionné". En 2006, Xavier Bertrand, alors ministre de la Santé signe le contrat. 

Le chantier est lancé.

Six mois plus tôt, la chambre régionale des comptes avait, déjà, épinglé ce PPP : "Une simulation pour un emprunt de 344 millions d'euros sur trente ans donne un coût final de 757 millions d'euros, au lieu des 1,2 milliard d'euros annoncés"En d'autres termes, si la maîtrise d'ouvrage avait été publique, 500 millions d'euros d'économie auraient été réalisés.Si nous étions dans un roman d’Agatha Christie, je demanderais: 

"A qui profite le crime ?"Sachant que les romans de cette championne de l’intrigue se passent souvent à huis-clos et mettent en cause plusieurs personnages...Le mystère demeure....

Un petit tour chez le meilleur d'entre eux .PPPStade de bordeaux

P P P qu'est que tu dis ?
le Matmut les soirs de match... (ou presque)(25 000 spectateurs en moyenne 

pour 42 000 placesil était vraiment urgent 
de partir du stade JCD qui ne peut accueillir que 
33 000 supporters)

Lu dans un autre journal qui n’est pas non plus, à ma connaissance, d’extrême gauche, l’équipe. Il cite par contre un journal satirique qui se fait rarement attaquer (allez savoir pourquoi...):183 millions d'euros. Vendu ! Promis juré !C’est le prix du fameux (fumeux) stade Matmut-Atlantique. « Cependant, d’après le Canard Enchainé, cela va taper plutôt dans les 359 millions d'euros à la municipalité. Soit 176 millions d'euros de plus.Toujours d'après Le Canard, Vinci et Fayat se feraient également rembourser les impôts locaux sur la même durée et bénéficieraient d'une subvention municipale de 17 millions d'euros qui n'aurait pas été clairement mentionnée »Un autre journal, toujours pas d’extrême gauche et plutôt tendre envers Alain Juppé, le coopérant Sud Ouest« Selon la mairie, le coût de la conception-construction est fixé à 183 M€ dans le contrat de PPP. ("cela ne pourra pas coûter un euro de plus" certifie Thierry Guichard, chef du projet pour le compte de la municipalité")… Il faut maintenant ajouter à ce montant ce que la Ville dépenserapour l’exploitation jusqu’à la fin du contrat de PPP,en avril 2045. Une charge évaluée à 4 M€ par an pendant 30 ans... /...comme certaines charges sont encore inconnues, ce coût pourrait grimper à 375 M€. »Moralité de l’histoire
PPP
Privatisation du Pognon Public

P P P qu'est que tu dis ?

Et l’état de dit rien
Moralisonsmoralisonsil restera toujours quelque chose pour le faire croire !!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jihelpe 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte