Magazine Focus Emploi

IKEA rachète Taskrabbit

Publié le 29 septembre 2017 par Rozennlefeuvre @aladom
IKEA rachète Taskrabbit

IKEA vient de racheter Taskrabbit

Le géant suédois IKEA rachète l'américain Taskrabbit, pionnier de la "gig economy" ("économie des petits boulots").

Ikea rachète la société TaskRabbit

Le montant de l'opération n'a pas étré rendu publique, mais la société Taskrabbit avait levé environ 50 millions de dollars depuis sa création il y a neuf ans. TaskRabbit deviendra une filiale indépendante au sein d'Ikea ​​et sa CEO Stacy Brown-Philpot et les salariés de San Fransisco resteront.

Il a aussi été indiqué qu'Ikea injecterait du capital dans la société. TaskRabbit, qui est désormais rentable, pourra aussi trouver des partenariats avec d'autres sociétés, comme celui qu'il existe déjà avec Amazon .

TaskRabbit est une des startups les plus connues de la "gig économy" (économie des petits boulots, ou jobbing). Elle met en relation des travailleurs indépendants avec des clients pour des travaux manuels, du déménagement, de l'assistance... Taskrabbit emploie 60 personnes et liste plus de 60 000 travailleurs indépendants.

Le rachat de TaskRabbit vient du besoin pour Ikea ​​de renforcer ses capacités de service à sa clientèle pour mieux concurrencer ses concurrents comme Amazon qui ont développé la vente de produits pour la maison et les offres d'installation.

TaskRabbit avait déjà lancé un partenariat avec Ikea pour l'assemblage de meubles au Royaume-Uni et le montage de meubles IKEA était un des princip​​aux services demandé aux États-Unis et ailleurs.

IKEA réalise un chiffre d'affaire annuel de 36 milliards de dollars et emploie 183 000 personnes dans 389 magasins à travers le monde.

D'autres acheteurs s'étaient positionnés : Yelp, Google et IAC. L'opération d'acquisition s'est faite alors que la société basée à San Francisco travaillait sur une nouvelle levée de fonds. TaskRabbit a été conseillé par Bank of America et Merrill Lynch. Parmi les investisseurs de TaskRabbit se trouvent des VC comme Shasta Ventures, Lightspeed Venture Partners et Founders Fund.

Brown-Philpot, ancienne salariée de Google et membre du conseil d'administration d'HP a pris le poste de CEO de TaskRabbit quand Leah Busque, celle qui avait fondé en 2008 la société qui s'appelait alors "Run My Errand", est partie mi-2016. Leah Busque a rejoint récemment le fond Fuel Capital.

Partager sur les réseaux sociaux


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte