Magazine Autres sports

W-E de L'Arc de Triomphe 2017 (dimanche)

Publié le 29 septembre 2017 par Altim58
W-E de L'Arc de Triomphe 2017 (dimanche)

Dimanche, encore plus que les années précédentes, Aidan O'Brien est omniprésent avec cinq concurrents dans l'Arc, des concurrents dans tous les groupes du jour (sauf dans le prix de la Forêt) deux pouliches dans l'Opéra, épreuve où, en 2008, il avait présenté You'Resothrilling et Moonstone sans pouvoir se placer (quelques années plus tard celles-ci seront les mères de Gleneagles  et Us Army Ranger).

Avant l'Arc, on commence toujours par les 2 ans. Et dans le JL Lagardère, Aidan O'Brien présente le meilleur avec Happily une pouliche lauréate des Moyglare Stud devant Magical qui, elle, va convoiter le Boussac. Le voir gagner les deux épreuves est tout à fait possible et ce serait une belle entrée en matière pour lui en vue de l'Arc et un exploit de plus.  

Coté opposition étrangère, il y aussi ce Masar qui a délaissé les Royal Lodge Stakes pour (à priori) éviter le O'Brien Nelson (un fils de Moonstone..) et sans doute pour suppléer efficacement Mythical Magic lauréat d'un François Boutin moyen. 

 
Côté français,
Olmedo et Francesco Bere, le pensionnaire de D.Guillemin, qui n'a pas trop couru et qui a suivi une trajectoire logique de La Teste à Deauville auront intérêt à avoir progresser pour espérer gagner.

Olmedo c'est un Declaration Of War pas vraiment fait pour un tel exercice en terrain souple. Et Francesco Bere, malgré son pedigree moins prestigieux, a quand même Hurricane son frère aîné entrainé par JC.Rouget qui avait gagné le prix de La Californie à Cagnes et fait une bonne prestation dans le prix Paul de Moussac, sa grand mère ayant également gagné listed à Deauville, et c'est aussi un neveu du Hannon Sir Prancealot qui s'était placé dans le Morny (sans doute pas le premier Gr de Peer Gynt en France pour La Haie Neuve mais une belle troisième place possible).
Quant à
Woodmax, le poulain présenté par N.Clément , c'est un Maxios d'une très grande famille allemande avec notamment Waldpark et Wurfschiebe, il aura le terrain à sa convenance, ce qui peut éventuellement faire la différence....

---------------

Dans le Boussac, donc, Magical une soeur cadette de Rhododendron qui sera présente dans l'Opéra (c'est une fille de la championne Halfway To Heaven, encore un future poulinière d'exception) sera celle à battre. Visiblement meilleure que September qui n'est peut-être pas à l'aise en terrain souple mais sans doute plus apte sur 1600.

Wild Illusion, par Dubawi et d'une mère par Monsun c'est un mélange féminin de Plumatic et Waldgeist avec un pedigree hors norme, affiliée à Ardross (2e de l'Arc) par sa cinquième mère le Melody mais aussi à Scorpion et Moonstone. Fruit d'un aller-retour au départ de l'Irlande dans les années 60 en passant chez Maktoum, puis par l'Allemagne et l'achat par Godolphin de sa mère Ruhm en 2009 désormais stationnée en Angeterre. 

 
Bien sûr on attend que
Polydream (une soeur d'Evaporation) impressionne, et son pedigree typiquement Wertheimer l'y prédispose naturellement (4x4 Lyphard par une fille de Green Tune, avec Bellypha dans la souche maternelle qui produira Silvermine le père de Sillery pour l'élevage Head,Sillery qui sera le père de la grand-mère de Polydream)
Côté pedigree,
Soustraction se défend bien aussi, c'est une Wertheimer issue d'une ancienne souche Rothschild exportée aux USA il y a un siècle, intégrée par les élevages Jeffords et Widener jusqu'à Green Valley (Val de Loir) qui croisée à Lyphard donnera Vallée Dansante pour la famille Wertheimer, celle qui sera la mère de l'excellente poulinière Brooklyn's Dance avec Solémia et Prospect Park...Dans cette famille issue d'Ampola (1945) on compte aussi Sulamani, Dream Well, Makfi et Authorized. 


Avec Mission Impassible, JC Rouget refait le coup de La Cressonnière passée par Craon, mais à mon avis elle ne semble pas de taille à être sur le podium, elle est issue d'une souche Boussac ayant intégré l'Aga Khan mais qui s'est un peu diluée depuis, sa mère Margot Did a toutefois gagné les Nunthorpe Stakes.

---------------


Hydrangea a créé la surprise en battant Winter dans les Matron Stakes. A.O'Brien semble la présenter dans l'Opéra pensant qu'elle a moins de tenue que Winter, ce qui à priori ne parait pas évident, son frère The United States a gagné la Moonee Valley Cup eu Australie sur 2500m et Gospel Choir avec le même type de croisement a gagné la Yorshire Cup. 
Comme Hydrangea,
Rhododendron est aussi une fille de Galileo d'une mère par Pivotal. Tout incite à penser que la bonne distance n'a pas encore été trouvée (elle est pourtant une bonne seconde des Oaks sur 2400). Elle a moins couru que les autres cette année et cela peut être un avantage si le terrain venait à être trop souple.
 

 
L'opposition c'est bien sûr
Shamreen qui quitte pour la première fois l'Irlande et qui vient  de battre quelques pouliches correctes, elle sera avantagé par le terrain.  
Sinon,
The Black Princess (qui a battu Maquette et Armande) pour John Gosden qui l'a raté de peu avec Jazzi Top , Melesina, rien de sûr.
Wuheida, c'est une une pouliche de qualité forfait dans les Nassau Stakes, ayant peu couru, mais qui ne fait sa valeur qu'en bon terrain. 
Queen's Trust, à l'arrivée mais souvent battue au plus haut niveau en Europe (elle a quand même gagné les Breeders' Cup Filly & Mare Turf) elle a la qualité pour gagner. Et Sir M.Stoute a dégà gagné trois fois l'épreuve.

  
Chez les françaises, optimisme relatif pour une empêcher une troisième victoire étrangère, l'opposition ne vaudrait que par
Senga, si ce n'est que le terrain ne va pas trop lui convenir, Lady Frankel avec son prix de Lieurey devrait faire son maximum pour obtenir une petite place et et Onthemoonagain devra avoir encore beaucoup progressé pour être dans les trois premières face à une telle opposition.

Et Left Hand reste la seule vraie possibilité pour contrarier les plans d'Aidan O'Brien. Sa qualité est intrinsèque. Le terrain souple ne devrait pas lui déplaire. 

Reste les deux pouliches de P.Schiergen, surtout Lacazar, invaincue, lauréate du prix de Diane allemand (où elle a devancé sûrement Wuheida), issue de la descendance de la championne Liebeslied d'ou surgiront aussi Licata et Lando. Et Ashiana qui n'est pas impossible pour une 4-5e place.
P.Schiergen qui a déjà participé plusieurs fois à l'épreuve (terminant au mieux cinquième) a là une belle opportunité de faire mieux et même de mettre en avant l'élevage allemand et d'assurer une suite aux victoires de Martessa et Lady Marian.

 ---------------

Dans le prix de la Forêt, c'est l'instant de vérité pour Zelzal qui aura pour mission de succéder à Spywell, le dernier à avoir réalisé en 1963 le doublé Jean Prat/La Forêt. Zelzal raccourci après le contretemps climatique de Goodwood, peut-être un choix par défaut car le Wildenstein l'aurait obligé à porter 2k de pénalisation pour son Jean Prat.
Pour lui l'opposition sera assez hétérogène. 

 
Côté français,
Karar a montré autre chose dans le prix du Pin en contrôlant toute la course. On ne peut pas être certain qu'il puisse confirmer pour gagner ici et qu'il ait la stature pour imiter Limato, mais il a un bon numéro.

Attendu toujours aussi régulier, mais avec en poche seulement un petit prix Quincey, à priori pas suffisant pour gagner. 
Dame du Roi, au vue de sa belle ligne droite dans le prix du Pin, de son avantage pondéral non négligeable et du terrain qu'elle va apprécier est une possible lauréate comme l'ont été Etoile Montante et Dedication. 

 
Côté candidatures anglaises, les deux plus dangereux seront
So Beloved un vieux hongre de 7 ans famille avec Bethrah qui est un neveu de la championne US Wandesta. Il n'a, certes, gagné qu'un G3 sur 1400 et en terrain souple mais a plusieurs belles performances à son actif, notamment dans les Lennox Stakes sur 1400 qui lui confère un atout favorable. Ainsi qu'Aclaim un petit cheval de handicap qui a pris une autre dimension fin 2016 jusqu'à son Maurice de Gheest et la confirmation à Doncaster. Tous eux ayant un excellent numéro pour prendre le meilleur départ. 
Quant à
Brando c'est de la vitesse pure, soumise aux aléas des intermittences du sprinter, surtout sur 1400.
Realtra ne semble pas une grosse pointure et Toscanini n'a gagné qu'un G3 sur 1200 bon terrain (je fais abstraction des Sussex).
A prendre aussi en considération : le terrain après le passage de l'Arc et de l'Opéra va sans dout contrarier certains concurrents.

---------------

Dans l'Abbaye, comme d'habitude, les français auront fort à faire mais Signs Of Blessing, Son Cesio et Finsbury Square ont l'expérience pour suivre le rythme qui sera imprimé par les anglais.
En tout cas, beau défi de C.Ferland avec
Rimini son 2 ans, de la lignée de Diavolezza qui conduira à Prince Chevalier et Soviet Star. A savoir si si le fait d'aller bien dans le terrain souple et son petit poids suffiront à compenser son inexpérience. S'il est 5-6e ce sera déjà un exploit.
Marsha c'est un peu l'attraction. Peu de faux pas dans son parcours, avec une victoire sur Lady Aurelia.
Battaash, Profitable, Alphabet seront ensuite les plus dangereux.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Altim58 145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines