Magazine Maladies

#thelancetpsychiatry #dépression #stimulationcérébraleprofonde Stimulation de l’aire cingulaire sous-calleuse profonde pour le traitement de la dépression résistante : essai multisite randomisé, contrôlé par injection simulée

Publié le 05 octobre 2017 par Tartempion77 @NZarjevski

#thelancetpsychiatry #dépression #stimulationcérébraleprofonde Stimulation de l’aire cingulaire sous-calleuse profonde pour le traitement de la dépression résistante : essai multisite randomisé, contrôlé par injection simulée

Sondes Intracraniennes de Stimulation Cérébrale Profonde
Source iconographique: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Deep_Brain_Stimulation.jpg 

La stimulation cérébrale profonde (SCP) de la matière blanche cingulaire sous-calleuse s’est montrée prometteuse comme intervention chez des patients atteints de dépression chronique sans rémission. Afin de tester l’innocuité et l’efficacité de la SCP chez des sujets atteints de dépression résistante aux traitements, un essai prospectif, randomisé et contrôlé par injection simulée a été réalisé.
Les participants, atteints de dépression résistant au traitement, ont été implantés avec un système SCP ciblant la matière blanche cingulaire sous-calleuse et randomisés pour recevoir une SCP active ou une SCP simulée pendant 6 mois, suivi d’une SCP cingulaire sous-calleuse en ouvert sur 6 mois. (…). Le critère principal était la fréquence de réponse obtenue (définie comme une diminution de 40% ou plus de la sévérité de la dépression à partir de la ligne de base) moyennée sur 4 à 6 mois dans la phase en double-aveugle. Une analyse de futilité était réalisée quand environ la moitié de l’échantillon proposé de sujets recevait une implantation SCP et accomplissait la phase de double-aveugle. Au terme de cette étude de 12 mois, un échantillon de patients était suivi sur une période allant jusqu’à 24 mois. (…).
Avant l’analyse de futilité, 90 participants ont été répartis de manière aléatoire pour recevoir la SCP active (n=60) ou simulée (n=30) entre le 10 avril 2008 et le 21 novembre 2012. Les deux groupes ont présenté des améliorations, mais elles n’étaient statistiquement pas différentes sur le plan de la réponse au cours de la phase en double aveugle, contrôlée par injection simulée (12 [20%] patients dans le groupe de stimulation versus cinq [17%] dans le groupe contrôle). 28 patients ont présenté 40 événements indésirables graves ; huit d’entre eux (chez sept patients) ont été attribués au dispositif médical ou à la chirurgie.
Cette étude a confirmé l’innocuité et la faisabilité de la SCP cingulaire sous-calleuse comme traitement de la dépression résistante aux traitements ; elle n’a toutefois pas montré de différence significative en termes d’efficacité dans un essai en double-aveugle sur 6 mois contrôlé par injection simulée. De futures études sont nécessaires pour la poursuite d’investigations sur des facteurs comme les caractéristiques cliniques d’implantation de l’électrode qui pourraient améliorer l’efficacité de cette démarche. Dr Paul E Holtzheimer, MD, et al, dans The Lancet Psychiatry, Early publication en ligne en avant-première, 4 octobre 2017
Financement : Abbott (précédemment St Jude Medical)
Source : The Lancet Online / Traduction et adaptation : NZ   

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tartempion77 3516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines