Magazine Côté Femmes

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Publié le 07 octobre 2017 par Lalutotale @lalutotale
( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Je connais très mal l'enseigne NOCIBE car j'ai pris l'habitude de fréquenter depuis mes plus jeunes années y'a longtemps. Aussi, si ma belle-mère ne m'avait pas offert un coffret de produits pour l'hiver dernier, je pense que je n'aurais jamais eu l'occasion de tester la marque. J'ai donc accueilli ce présent avec un grand enthousiasme, d'autant que celui-ci contenait plein de petites douceurs corporelles bien alléchantes sur le thème d'un hiver cocooning et gourmand.

Comme son grand concurrent, NOCIBE a en effet développé sa propre gamme de produits. Outre le gommage corps Douceur Givrée dont je vous cause aujourd'hui, on retrouve aussi des tas de gels douches, bains moussants et laits corporels aux odeurs toutes plus alléchantes les unes que les autres. J'ai choisi de m'intéresser au cas du produit qui permet de se gratter la couenne, car je l'utilise depuis quelque temps déjà. Il est donc grand temps de vous livrer mes impressions !

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Ce que je pensais être une édition limitée pour les Fêtes se révèle être toujours en vente sur Avec, d'ailleurs, un gros gros rabais de -50%. Au départ, je pensais qu'il s'agissait là d'une remise importante puisque l'enseigne devait encore en avoir un gros tas sur les bras en plein mois de juin. Mais j'ai compris que la réalité est ailleurs #XFiles4Ever.

En fait, ce gommage est nul. Mais genre vraiment naze.

Il existe peut-être des nanas qui l'ont aimé, certes. Mais elles ne doivent pas être bien nombreuses, si vous voulez mon avis.

Alors si j'écris ce billet maintenant, c'est pour vous éviter de vous ruer sur un gommage au prétexte qu'il y a écrit dessus et qu'on se pèle les miches en Octobre.

Oubliez-le.

En Octobre, en Novembre ou en Décembre. Oubliez-le.

Seriously.

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Pourtant, son packaging avait de quoi me plaire. J'aime le format tube souple avec bouchon à clapet. A la fois pratique à trimballer, hygiénique ( pas de patouille aux doigts ) et sympa pour doser, c'est de loin le conditionnement et l'ergonomie qui me plaisent le plus pour un gommage corporel.

Le thème graphique est, naturellement pile dans le thème des Fêtes.

Non sérieusement, je ne vais rien reprocher à ce packaging vraiment sympa.

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Vous savez que j'aime toujours parler du trou ( oh ça va hein ) alors sachez que celui-ci est pile de bonne taille. Pas trop dilaté grand, ce qui évite le gâchis. Ni trop petit pour quand même laisser s'échapper assez de produit...

Non vraiment, le problème vient d'ailleurs...

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Au niveau de la texture, on retrouve une sorte de gelée toutefois assez liquide, parsemée de petits grains orangés. Légèrement teintée d'orange, cette gelée dès ma première mise en bouche main m'a faite augurer du pire sur mes guiboles.

Car voyez-vous, j'utilise essentiellement les gommages corporels sur mes jambes. Cet endroit où aiment pulluler de jolis poils incarnés et de belles cellules mortes. Dit comme ça, ça fait très envie d'apprendre à connaître mes jambes. Mais c'est aussi pour ça que j'aime en prendre soin, voyez-vous. Alors j'ai vite compris que pour dégommer ( hahaha ) ces indésirables, il fallait s'employer à utiliser un produit gommant de façon assez régulière. Pour ma part, un récurage hebdomadaire me semble être une bonne moyenne. D'autant que la manip' n'est pas chronophage. En 5 minutes tout au plus, c'est plié...Du moins si on est armé du bon produit !

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Et bien c'est raté avec ce gommage NOCIBE.

Au-delà de son odeur, agréable mais assez indéfinissable, qui ne laisse aucun souvenir impérissable ( mes rimes, t'en as plein le râble ? ) , c'est sur son efficacité que je tique beaucoup. Passionnément. Enormément.

Déjà il a fallu que je consulte la fiche produit pour savoir quelle était cette odeur assez étrange. Pourtant j'ai le nez fin. Mais là c'était mission impossible.

Moui moui moui...

Je sais pas vous, mais ce mélange me colle la nausée simplement en le lisant... Ca fait beaucoup de notes, tout ça ! C'est un peu le bordel, 'trouvez pas ?

En l'utilisant, je n'ai heureusement pas déversé le contenu de mon estomac sur la fleur de douche car l'odeur reste assez timide. Mais pour ma part, je ne reconnais absolument aucune note de cette curieuse association. Ce qui ne signifie pas que c'est désagréable hein...Juste...bah, insignifiant, en fait.

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Du côté de l'efficacité, c'est là que le bât blesse.

Bon. Je veux bien que l'odeur ne soit pas extatique. A la limite, si le produit peut avoir l'efficacité d'une Spontex en conservant la douceur d'un Kleenex ( ce billet n'est pas sponsorisé ), il peut même devenir un coup de coeur. Et je me frotterai dessus comme un hérisson en rut.

Le soucis, c'est qu'il a une efficacité...proche du zéro absolu.

Le problème vient certainement de la taille des microbilles ( = bien trop petite ) mais aussi probablement de leur nombre ( = bien trop réduit ) et enfin de la texture gélifiée qui a plus tendance à glisser sur tes guiboles humides qu'à vouloir te gratter le lard.

Non vraiment. A chaque utilisation, mes gentils pwapwals incarnés n'ont pas bougé d'un poil ( haha ). Limite je les entendais se marrer, les sagouins, bien planqués sous ma fine couche de peau. J'avais juste l'impression de me masser les jambes avec un gel douche quelconque et qu'un petit comique y avait glissé des perles myuki pour la rigolade.

A la sortie de la douche, pas d'odeur sur les guiboles. Pas de sensation de sécheresse. Nada. C'est comme s'il ne s'était rien passé, alors que merde quoi !!! Tu viens de perdre 5 minutes de ta vie trépidante et over-remplie à vouloir te récurer le cuir...tout ça pour


( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Et puis, pour finir, j'ai voulu savoir ce qu'étaient les microbilles. C'est vrai ça ! Des microbilles de quoi ? D'habitude on nous précise qu'il s'agit de jojoba, d'algue brune du Japon que personne ne connaît, ou d'un nouvel actif encapsulé au nom prononçable uniquement par les thésards en chimie organique.

Ben là si tu regardes la composition...Tu ne vois RIEN. Elles sont oùùùù mes microbilles ? Et des microbilles de quoooi ? ( quand je double les voyelles, c'est que je m'énerve ). Ben nous ne le saurons jamais, les amis. On ne voit rien, point.

Ah si, au temps pour moi ( merci Besherelle Ta Mère ! ), tu vois pas 1, pas 2, pas 3 mais bien...6 colorants. Tu vois du parfum, un PEG, du phenoxyethanol, enfin bref, que de la chimie pure et dure. Je ne vois absolument aucune mention de la prune, de la mandarine, du santal et tout le merdier qu'on a voulu nous vendre. Tout est inclus dans le " parfum ".

C'est pas non plus la compo qui me fera changer d'avis, vous voyez ?

( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…

Vous avez compris que ce gommage corps Douceur Givrée fut un flop mo.nu.men.tal dans ma salle de bains. Moi qui suis férue de ce genre de produits, c'est toujours une grande déception de rechigner à les utiliser. Pour éviter de le jeter, ( je déteste gâcher ni refiler des horreurs à mes copines ) j'ai trouvé la parade : je l'utilise avec mes géniaux gants exfoliants THE BODY SHOP dont je vous causais ici. Au moins, eux ils mettent la gomme !

Il s'agissait pourtant d'un cadeau offert (et reçu ! ) de très bon coeur. Et j'aime pas dire du mal des cadeaux. Mais là, il fallait absolument que je vous évite cet achat inutile, qui risque de vous tenter avec l'hiver qui arrive. Il y a moyen de trouver beaucoup beaucoup mieux, tant sur la compo que sur le plaisir et l'efficacité d'utilisation !

( et pointé, le zéro. )

Et vous, connaissez-vous les produits NOCIBE ? Avez-vous déjà testé ce gommage corporel ?

http://lalutotale.com/2017/10/07/nocibe-gommage-corps-douceur-givree/ Sur mon (divin) corps avis,beauté,corporel,corps,cosmétique,cosméto,critique,douceur,Douceur givrée,gommage,hiver,Nocibé,noël,produit,review,revue lalutotale@hotmail.fr Administrator La Lu Totale


( Nocibé ) C’est l’histoire d’un gommage à grains qui avait un gros pépin…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lalutotale 7258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine