Magazine Santé

CHIRURGIE BARIATRIQUE : Elle réduit aussi le risque de cancer en cas d’obésité sévère

Publié le 14 octobre 2017 par Santelog @santelog
CHIRURGIE BARIATRIQUE : Elle réduit aussi le risque de cancer en cas d’obésité sévère

La chirurgie bariatrique pratiquée chez les patients sévèrement obèses, réduit aussi leur risque de cancer, confirme cette étude de l'Université de Cincinnati. Une réduction d'au moins un tiers, du risque de cancer, principalement des cancers liés à l'obésité ey chez les femmes, au vu des résultats de cette vaste étude de cohorte rétrospective présentés dans les Annals of Surgery.

Les bénéfices d'une chirurgie de perte de poids sont aujourd'hui bien documentés, dont la réduction des troubles métaboliques, dont le diabète avec même dans certains cas la possibilité de réduire ou d'arrêter le traitement. Si ses indications comprennent un indice de masse corporelle >40, ses bénéfices, qui vont bien au-delà de la simple perte de poids, sa pratique de plus en plus répandue et l'épidémie galopante de surpoids et d'obésité, incitent à réfléchir à son recours, même en deçà d'une obésité morbide.

Par ailleurs les liens entre obésité et cancer sont eux-aussi bien documentés, le surpoids reconnu comme un facteur de risque de certains cancers et la graisse viscérale comme un accélérateur de tumeur. Enfin, parmi les mécanismes de résistance Parmi les facteurs de résistance possibles chez des cellules cancéreuses dites " stressées " qui parviennent à survivre en milieu hostile, la surcharge en gouttelettes de graisse, qui semble leur conférer une plus grande agressivité et une capacité supérieure à se propager.

La chirurgie bariatrique est associée à un risque réduit de cancer, en particulier des cancers associés à l'obésité, dont le cancer du sein post-ménopausique, le cancer de l'endomètre, le cancer du pancréas et le cancer du côlon, commente l'auteur principal, le Dr Daniel Schauer, professeur agrégé de Médecine interne : " Ce qui est surprenant, c'est l'importance de cette réduction du risque ". Son équipe a analysé les données médicales de 22.198 participants, à 80% des femmes, ayant subi une chirurgie bariatrique vs celles de 66.427 témoins, suivis durant 2 à 9 ans, jusqu'en 2014. Sur un suivi moyen de 3,5 ans, les chercheurs identifient 2.433 nouveaux cas de cancers.

L'analyse montre que :

  • les patients ayant subi une chirurgie bariatrique présentent un risque réduit de 33% de cancer au cours du suivi de l'étude.
  • Ce bénéfice est le plus flagrant pour les cancers associés à l'obésité : chez les participants obèses ayant subi une chirurgie,
    • le risque de cancer du sein post-ménopausique est réduit de 42% ;
    • le risque de cancer de l'endomètre est réduit de 50% ;
    • pour ces 2 cancers, la chirurgie de l'obésité abaisse le niveau des œstrogènes.
    • Le risque de cancer du côlon est réduit de 41% ;
    • le risque de cancer du pancréas est réduit de 54%.
  • La chirurgie bariatrique contribue à réduire le risque de diabète et le taux d'insuline, facteurs de risque de cancer du pancréas, alors que les mécanismes du cancer du côlon sont plus complexes, expliquent les chercheurs.

Cette étude apporte ainsi une raison supplémentaire, en cas d'obésité, de considérer la chirurgie bariatrique, même si... elle ne révèle aucune association significative entre la chirurgie bariatrique et le risque de cancer chez les hommes.

Équipe de rédaction Santélog


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine