Magazine

Macron et la communication "sur mesure"

Publié le 15 octobre 2017 par Guy Deridet

Macron communique désormais avec les français “à domicile", c'est à dire chez lui, à l'Elysée et devant des “truchements” triés sur le volet. Jusqu’à présent il ne daignait même pas communiquer. Jupiter, c'est bien connu, ne parle qu’aux Dieux.



Toutefois, sa côte de popularité étant toujours largement inférieure à sa cote d'impopularité : 40% pour la première, 56% pour la seconde (Source : Elabe) il lui faut se résoudre à s’adresser aux “fainéants, aux illettrés, aux bordéliques et aux jaloux” (sic)

Au passage, quand l’impopularité est supérieure à la popularité il serait sans doute plus juste de titrer sur l’impopularité. Mais dans la presse française, il semble que l’on soit très soucieux de ne pas faire de la peine au Président.

A cet égard, avez vous noté que les sondages sur la popularité de Macron deviennent de moins en moins en moins nombreux, lorsqu'ils ne sont pas favorables, c’est le moins qu'on puisse dire, au Président. Il faut vraiment chercher sur Internet pour trouver les sondages récents.

Ce qui signifie tout simplement que Macron, s’il ne maîtrise pas sa popularité, maîtrise de plus en plus les médias. Ce qui est normal puisque la dite presse Française et les médias en général sont en majorité possédés par les plus riches des français (Dassault, Bolloré, Lagardère etc. ) Que sera-ce dans 4 ans ?

Dans tous les cas, ce n’est pas dans cette communication “maîtrisée” qu’il faut chercher le vrai fond de la pensée de notre président mais plutôt dans la presse étrangère où il a tendance à se lâcher plus facilement. Dernièrement, il était en Allemagne où il a confié à des journalistes que les français étaient “jaloux” ! On dirait vraiment un enfant qui boude parce qu’on a refusé de céder à ses caprices.

A cet égard, ce n’est pas sans conséquences si cet homme, très jeune, a épousé, et apparemment n’a connu dans sa vie, qu’une femme beaucoup plus âgée que lui.

Les Etats-Unis ont un président cinglé. La France, après avoir souffert d’un président incapable de prendre une décision, a maintenant un président immature ! Qui en plus, contrairement à ce qu"il affirme, penche nettement à droite mais reste persuadé que cela ne se voit pas.

On n’est pas sortis de l’auberge !


Le dernier sondage d'Elabe


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guy Deridet 377442 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte