Magazine Beauté

La mentalité du petit entrepreneur

Par Josianne Brousseau @etre_radieuse
La mentalité du petit entrepreneur
Bonjour les radieux et les radieuses!
J'ai de la misère avec un phénomène au Québec: La mentalité du petit entrepreneur! Récemment par un client entrepreneur... je me suis faites carrément demandé si mes vlogs, blogs et sorties de réseautages étaient plus payantes que son contrat. Je lui ai répondu sur le coup c'est quoi le rapport... puis après je me suis mise à regarder lequel était le plus payant. Vous voulez la réponse? Oui effectivement, bloguer, vloguer et les réseautages sur le long terme est plus payant!  J'ai remarqué que ce genre de comportement et de remarques venaient souvent de gens qui veulent faire à leur tête et tout gérer. Quand je dis tout gérer, c'est réellement tout gérer et contrôler, même un grain de sel et qui ont besoin d'avoir le dernier mot. En même temps, ton entreprise grandira jamais si tu gères tout par toi-même. J'ai essayé à plusieurs reprises et je peux vous dire, être control freak, ça n'apporte pas que du bon. Il faut savoir doser et déléguer si on veut que notre entreprise grandisse et qu'on se concentre sur nos trucs. Je n'irai pas te dire comment faire un changement d'huile, donc ne vient pas me dire comment faire du marketing. Je pense qu'il faut faire un moment donné confiance aux gens.
Je me pose une question... Pourquoi la personne est en train de regarder ma vie défilée sur le web, plutôt que de vivre sa vie et de mettre les mêmes efforts que moi que je mets dans la mienne et mon entreprise? Il me semble que... parce que je suis la présidente de Neomedias Agence Marketing Web, je dois démontrer mes talents avec le blogue, le vlogue et je me dois d'aller à des soirées de réseautages ou qui me permettent de faire de nouveau contact au moins une fois par semaine. C'est mon devoir. Je dois être présente et active sur le web. Je dois être active dans plusieurs projets. Et c'est la responsabilité des chefs d'entreprises. Je dois démontrer du leadership. Ce sont des choses que n'importe quel entrepreneur devrait faire et démontrer. Si tu restes dans ton coin à rien faire, même si tu as les meilleurs campagnes de publicités, si tu ne montres pas l'exemple de ce que tu es capable de faire et qu'en plus tu ne te montre pas dans au moins un événement par semaine, tu es vite oublié.
Est-ce que de sortir et de se faire voir par tout le monde ça marche?
Ça marche en maudit. Vendredi dernier, je suis sortie aller me chercher un café au tout nouveau café NLatte dans le Vieux-Longueuil (Vraiment sympa, et le Latte Matcha est excellent), j'ai rencontré 3 personnes que je connaissais, juste en marchant sur la rue, puis en rentrant dans le café. Les gens me reconnaissent, viennent me voir, me parler, me poser des questions, etc. J'ai tissé des liens, des relations et on me voit partout. Je suis devenue la blogueuse, vlogueuse, entrepreneure crédible au sain de ma région. Et mon audience grandit sans cesse. Je ne crois pas que ça serait produit si je serais rester chez nous.
Le succès ça se produit en ayant une grande vision, en prenant les devants et en prenant des actions productives. Soyez constant, ne vous découragez pas au premier obstacles, ni au premier non. Le succès de ton entreprise va dépendre de tes actions et comment tu gères les défis. Si tu veux rester petit, reste petit dans ton "mindset", perçois tout le monde comme un compétiteur, sois jaloux du succès des autres et reste dans ton coin. Change ton "mindset" pour une plus grande vision, des opportunité de collaborations et félicite les gens lors de leur réussite et regarde le monde d'opportunité qui s'ouvre à toi. Et fais le plus que 5 minutes... parce que si tu freines à mi-chemin, tu ne verras jamais ce qui se produit de l'autre côté.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Silvina Ocampo, l’enfer et le ciel

    Silvina Ocampo, l’enfer ciel

    Silvina Ocampo (1903-1993) est une des grandes figures de la littérature argentine. Elle a d’abord étudié la peinture et le dessin à Paris avec Giorgio De... Lire la suite

    Il y a 19 heures, 10 minutes par   Les Lettres Françaises
    A CLASSER
  • La dato dóu delùvi (4)

    dato delùvi

    « Restauracioun de la mounarchìo | Page d'accueil 25/02/2018La dato dóu delùvi (4) La date du déluge (2)The date of the flood (2) Lire la suite

    Il y a 20 heures, 32 minutes par   Michelbenoit84
    INFO LOCALE
  • La densité de l'instant, de Fabienne Morales

    densité l'instant, Fabienne Morales

    Tout son être est absorbé dans la densité de l'instant. Il n'est pas le seul, Louis Borgeaud, l'un des personnages de Fabienne Morales, à être absorbé dans La... Lire la suite

    Le 24 février 2018 par   Francisrichard
    SOCIÉTÉ
  • Gucci : la mode sous bistouri par Alessandro Michele

    Gucci mode sous bistouri Alessandro Michele

    De New York à Milan, les fashion weeks s’enchaînent, les défilés se bousculent et nous transportent toujours plus loin. Mercredi dernier, Gucci a convié... Lire la suite

    Le 24 février 2018 par   Folkr
    MODE FEMME, PEOPLE, SORTIR
  • Yaa Gyasi : No home

    Gyasi home

    Je le reconnais volontiers. J’ai abordé No home de Yaa Gyasi avec de gros préjugés. Le cachet de 1 million de dollars US a tout de suite rendu suspect ce livre ... Lire la suite

    Le 24 février 2018 par   Gangoueus
    CULTURE, LIVRES
  • A Guide To Cool : Volume 42 – Millie Bobby Brown

    Guide Cool Volume Millie Bobby Brown

    Le monde qui nous entoure nous passionne, le passé nous inspire, le futur nous intrigue. Découvrez chaque mois avec la rubrique ‘A Guide to Cool‘ un... Lire la suite

    Le 24 février 2018 par   Folkr
    MODE FEMME, PEOPLE, SORTIR
  • Afriques d’hier et d’aujourd’hui : hier, Les gardiens de reliquaire

    Afriques d’hier d’aujourd’hui hier, gardiens reliquaire

    Le 21 janvier 2018, alors que la Fondation Clément et la Fondation Dapper ouvraient en Martinique l’exposition Afriques, artistes d’hier et d’aujourd’hui, le... Lire la suite

    Le 24 février 2018 par   Aicasc
    RÉGIONS DU MONDE, TALENTS

A propos de l’auteur


Josianne Brousseau 10568 partages Voir son profil
Voir son blog