Magazine Autres sports

Match #6 - Ramassis de notes - Quand on ne distingue plus les substituts des partants...

Publié le 16 octobre 2017 par Allezlesbleus

Match #6 - Ramassis de notes - Quand on ne distingue plus les substituts des partants...

Le joueur de LD #54 B, Cayo "Coco" réussira son premier sac en carrière universitaire - Photo Domskibum

Très belle victoire des Carabins au compte de 47-15 sur les terres Sherbrookoise en ce samedi pluvieux. En fait, ce fut le scénario idéal auquel aurait pu rêver coach Maciocia. Maintenant, passons à notre ramassis de notes:
Men lie, women lie, numbers don't

- 4 joueurs différents ont retourné des ballons
- 7 joueurs différents ont porté des ballons
- 7 joueurs différents ont attrapé des ballons
- 2 quarts ont lancé des passes de touché
- 23 joueurs différents ont effectué au moins un demi-plaqué.
- 5 joueurs différents ont contribué à un sac ou plus.
Quand on dit une contribution de tous.. De quoi rendre tous les instructeurs heureux du travail de leurs ouailles.
#20 K. Kaya, membre émérite des Special K

De Kevin, tous les instructeurs à qui l'on parle depuis 2 ans parlent d'un diamant brut à développer. Et bien, laissez-nous vous dire que les instructeurs Bleus ont bien amorcé le travail de polissage. Sa taille, son impulsion, ses feintes et sa décevante accélération en font une cible de plus en plus privilégiée pour recevoir les passes de #4 S, Caron. Il terminera la rencontre avec 8 passes captées et 129v. de gains, mais c'est surtout sa capacité de "YACquer" qui en font une menace constante pour les tertiaires adverses.
Quand le #82 fait sa cérémonie 
On sait que F. Menard-Brière est le meilleur botteur de dégagement au Qc depuis quelques années, mais cette saison-ci, il a élevé son art de botteur à un autre niveau. Toutes les fois où il botte, il le place à volonté et à une distance et une hauteur que plusieurs professionnels envieraient. D'ailleurs à 2 reprises, coach Maciocia l'a laissé botté derrière sa ligne des buts et celui-ci répondit à l'appel de son entraîneur en projetant la peau de cochon à mi-terrain.

Le mojo est de retour?

Après 3 semaines d'attente, tous les partisans des Carabins se demandaient quel Sam Caron on verrait à l'oeuvre. Et bien, c'est celui qui a mené les Carabins au championnat de la saison régulière en 2016 qui s'est présenté sur le terrain. Le seul petit reproche qu'on peut lui faire c'est son interception sur un ballon lancé dans une mer de chandails verts, jeu qu'il aimerait sûrement bien revoir...
Un signe qui ne ment pas dans le cas de Samuel, c'est sa façon de bouger. Lorsqu'il est en confiance, il glisse beaucoup plus dans la pochette et n'hésite pas à quitter cette dernière pour une course improvisée (et souvent payante).
A-t-on besoin de spécifier que c'est la meilleure nouvelle qu'on pouvait avoir la semaine avant de traverser la 20.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Allezlesbleus 3433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines