Magazine Finances

Vous êtes indépendant et n’avez pas encore d’EIP ? C’est une erreur !

Publié le 16 octobre 2017 par Questions Capitales

La pension légale moyenne d’un indépendant reste sensiblement inférieure à celle d’un travailleur salarié et encore plus d’un fonctionnaire. En tant qu’indépendant, vous avez donc tout intérêt à vous constituer vous-même une pension complémentaire. Vous travaillez en société et n’avez pas encore d’engagement individuel de pension (EIP) ? Il est grand temps d’y penser !

Seuls les indépendants en société peuvent actuellement conclure un EIP. Le gouvernement Michel a promis voici quelques années déjà une solution similaire pour les indépendants ne travaillant pas en société mais jusqu’à ce jour, la situation n’a toujours pas évolué.

Vous êtes indépendant et n’avez pas encore d’EIP ? C’est une erreur !

Pourquoi conclure un EIP en tant qu’indépendant en société ?

  • Vous vous constituez un capital-pension complémentaire.
  • Les primes sont payées par votre société qui peut les déduire comme charges professionnelles (à condition de respecter la règle des 80 % et que vous perceviez une rémunération mensuelle et régulière).
  • Vous êtes le bénéficiaire du capital.
  • Vous pouvez effectuer un mouvement de rattrapage jusqu’à dix années en arrière (backservice), une option très intéressante pour réduire les bénéfices de votre société et ainsi payer moins d’impôts en tant que société.
  • Le capital-pension bénéficie d’un traitement fiscal avantageux à son versement.
  • Vous pouvez demander une avance pour investir dans l’immobilier.
  • Vous pouvez intégrer des garanties complémentaires, comme une couverture incapacité de travail et/ou décès, dans votre EIP.

Un autre point intéressant, également, est que vous pouvez choisir dans quoi votre EIP investira : branche 21 (rendement garanti), branche 23 (rendement dépendant de fonds d’investissement) ou combinaison des deux. En raison de l’extrême faiblesse des taux, envisager d’investir dans la branche 23 n’est certainement pas insensé. Votre courtier étudiera avec vous les fonds correspondant à votre profil.

Pour que tout soit clair : vous pouvez sans problème cumuler votre EIP avec d’autres formes de pension complémentaire, comme une Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI), une épargne-pension ou une épargne à long terme.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Questions Capitales 259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine