Magazine Insolite

Un décor croquignolesque

Publié le 16 octobre 2017 par Didier Vincent

Sans oublier les trois potiches de TF1

Un patchwork croquignolesque (sans doute un autre mot pour subsumer 'bordel') de références, de bric, de broc, tenue d'Arlequin en étendard (sans glands), 'en même temps' classique et moderne, simple et foisonnant. Un effet de polysémie sans doute assez bordélique, une sorte de FIAC présidentielle, une chambre d'ado intello où l'être s'étale en son apparence colorée, tissée de symboles qui sont à lire par des lacaniens de bazar y cherchant une lettre soi-disant volée sur le rebord de la cheminée.

source

Un décor croquignolesque

Juste un rectificatif :

"Liberté, égalité, fraternité" de Shepard Fairey ("Obey" est une autre de ses toiles - mais -lettre volée ?- on la trouve mise en abyme dans le pentagramme)

Un décor croquignolesque

Il y a aussi, caché par le graphisme, le livre Homo Deus.

Sur la table, lampe big game signée Augustin Scott de Martinville.

Un décor croquignolesque Un décor croquignolesque

L’aveu ! Dans la France de Macron, les riches, sont premiers de cordée. Pas les travailleurs, les artistes ou les savants? Non, les riches.

— Gérard Miller (@millerofficiel) 16 octobre 2017

- Wenstein a agressé et violé plusieurs femmes...
Macron : Il faut protéger les femmes dans les quartiers, des pauvres et étrangers ! pic.twitter.com/UHY8ulGgbM

— Gintoki Sama (@Sht_dono) 15 octobre 2017

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10092 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine