Magazine Culture

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 14. Episodes 3 et 4.

Publié le 17 octobre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Grey’s Anatomy // Saison 14. Episodes 3 et 4. Go Big or Go Home / Ain’t That a Kick in the Head.


Je veux bien être gentil mais ce que je ne comprends pas avec Grey’s Anatomy c’est pourquoi elle peut être mauvaise et bonne à la fois. Par chance, ces deux épisodes sont plutôt corrects et vont dans la lignée des deux premiers, avec cette légèreté qui permet de passer un bon moment sans trop chercher à réfléchir. Afin de régler les problèmes d’un personnage, Grey’s Anatomy a décidé de lui donner un tumeur dans le lobe frontal. C’est peut-être un peu beaucoup pour résoudre les problèmes que la série avait avec Amelia, mais je me demande ce que Grey’s Anatomy va bien pouvoir faire par la suite. Mais une tumeur de dix centimètres ? Je ne sais pas trop. Et puis bon, une tumeur qui grossie depuis dix ans, pour une femme qui bosse dans un hôpital c’est pas un peu facile ? En tout cas, je pense que la série ne sait pas trop comment justifier les choses de la meilleure des façon et cela se ressent. Mais l’intrigue passe plutôt bien et permet de délivrer un brin d’émotions, ce dont Grey’s Anatomy avait peut-être aussi besoin à ce moment là. Comment peut-on ne pas voir de symptômes en dix ans ? C’est un pue facile non ? Et la série ne semble pas trop savoir comment s’y prendre. Après, il y a les autres personnages qui vont se questionner autour et cette histoire n’est finalement pas si mauvaise.

Car d’un côté c’est un coup de génie de la part de Shonda Rhimes et cie pour justifier tous les problèmes du personnage, de son mariage à sa vie depuis plusieurs années maintenant. Mais je me demande si je ne pense pas que c’est aussi une mauvaise chose car c’est une astuce narrative un peu facile. Heureusement que cette année Grey’s Anatomy ajoute un peu de légèreté, ce qui permet là aussi de passer un bon moment au milieu de personnages dont on sait déjà tout et qui rament encore pour savoir quoi nous raconter. Pour ce qui est de l’épisode 14.04, les choses ne sont pas forcément mieux mais permettent encore de développer l’histoire de chacun. Comme l’amitié entre April et Arizona qui est vraiment délicieuse et que l’on n’avait pas vu depuis un bout de temps. Sans compter Bailey et Ben dont l’alchimie apporte un brin de fraîcheur bienvenue. J’en ai marre que Grey’s Anatomy donne autant de temps aux romances de Meredith alors que c’est sa romance qui est l’un des problèmes de la saison pour le moment. Les autres personnages sont alors un peu mieux mis en avant pour mon plus grand plaisir. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais le résultat est là.

Par ailleurs, il était temps que Grey’s Anatomy actualise un peu ses décors extérieurs de Seattle. Cela fait quelques années que j’ai l’impression que la ville n’a pas changé alors qu’elle a bien changé. Ce qui est drôle cependant avec Grey’s Anatomy c’est que Seattle est devenue un peu la ville d’Amazon mais qu’il n’y a jamais eu aucune référence au site (peut-être car ils ont un service de streaming eux aussi et que ABC ne veut pas faire de la pub pour son concurrence). Riggs a besoin de partir de Grey’s Anatomy ! Je ne peux plus me farcir ce personnage et cet épisode ne va pas vraiment arranger tout cela. Et j’aime bien l’histoire de Meredith par moment avec Megan, mais je trouve que Grey’s Anatomy a encore besoin de se donner quelques coups de fouet pour réellement devenir intéressante. Car ce n’est pas encore le cas.

Note : 6/10. En bref, la saison est correcte et fraîche mais Grey’s Anatomy a encore besoin de faire des efforts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte