Magazine Santé

MÉNOPAUSE et OSTÉOPOROSE : L’exercice de force redonne sa densité à l’os

Publié le 17 octobre 2017 par Santelog @santelog
MÉNOPAUSE et OSTÉOPOROSE : L’exercice de force redonne sa densité à l’os

Ce type de programme d'exercice de force, d'intensité élevé, peut a priori paraître risqué chez les femmes ménopausées à faible densité osseuse. Cette étude de la Griffith University (Brisbane) démontre le contraire. Sous réserve d'être pratiqué sous surveillance de professionnels qualifiés, de tels programmes d'exercice de résistance pratiqués à raison de seulement 30 minutes 2 fois par semaine permettent d'améliorer la performance fonctionnelle et la densité osseuse, la structure et la force chez les femmes ménopausées à faible masse osseuse, sans effets néfastes.

L'exercice est reconnu comme bénéfique pour la santé osseuse, mais il existe une réticence à conseiller des programmes d'intensité élevée chez les femmes plus âgées et à faible densité osseuse en raison du risque de fracture ou d'autres blessures. Pourtant ce programme organisé autour de 2 séances de 30 minutes par semaine d'exercice de résistance, d'intensité élevée, supervisé par un professionnel qualifié, montre son efficacité.

L'entrainement de résistance et de force à haute intensité (High-intensity resistance and impact training ou HiRIT), une variante du High-Intensity Interval Training (HIIT) n'est en effet pas couramment recommandé pour les personnes atteintes d'ostéoporose en raison du risque supposé élevé de fracture. Cette étude, l'essai LIFTMOR a cherché à préciser à la fois ses éventuels bénéfices osseux et ses effets indésirables. L'essai a porté sur 101 femmes ménopausées à faible masse osseuse réparties, pour suivre durant 8 mois,

  • soit un programme supervisé de 2 fois 30 mn par semaine, d'HiRIT (n=49) ;
  • soit un programme d'exercice à domicile e faible intensité (n=52).

Les participantes ont été évaluées avant et après l'intervention pour la densité minérale osseuse, la densité minérale osseuse du fémur proximal et la performance fonctionnelle.

L'expérience montre que le programme HiRIT améliore les indices de résistance osseuse et de performance fonctionnelle chez les femmes ménopausées à faible masse osseuse. Contrairement à l'opinion reçue, ces exercices de force et de résistance d'intensité élevée s'avèrent efficaces à améliorer la performance fonctionnelle et la force chez ces femmes ménopausées mais aussi leur masse osseuse, osseuse, et sans effets néfastes en cas de surveillance rigoureuse. " Nous constatons que même les femmes ayant une masse osseuse très faible peuvent " supporter " ce type d'exercice, conclut le Dr Belinda Beck, auteur principal de l'étude.

" Et l'amélioration simultanée de la performance fonctionnelle suggère que notre programme d'exercice offre une double protection contre la fracture ostéoporotique en prévenant également les chutes ".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70620 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine